[Test] Life Is Strange – Before The Storm Deluxe Edition, des adieux de luxe ?

Titre : Life Is Strange – Before The Storm

Développeur : Deck Nine Games

Date de sortie : 31/08/2017 pour l’épisode 1, 19/10/2017 pour le 2, 20/12/2017 pour le 3 et 06/03/2018 pour le bonus

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One

C’est l’histoire d’un spin off d’un jeu que j’adore, que j’avais décidé à la base de boycotter pour tout un tas de raisons / choix de l’éditeur Square Enix, et que finalement j’ai acheté en soldes fin 2017. C’est l’histoire d’un spin off qui, malgré un concept de base voué à l’échec, arrive quand même à faire kiffer les fanboys. Et je vais vous dire pourquoi…

L’annonce qui annonce

Fan de Life Is Strange, jeu sorti de nulle part en 2015 et développé par les français de DONTNOD, j’avoue que j’ai assez mal vécu l’annonce de ce spin off par Square Enix. Il faut dire que l’absence annoncée de la doubleuse de Chloé remplacée par une inconnue a direct de quoi froisser le fanboy, surtout pour un jeu qui se destine uniquement à ces derniers. Et puis il n’y avait que 3 épisodes (la saison étant vendue au même prix que la précédente qui en comptait 5…) et surtout, je voyais mal comment retrouver le gameplay de la série sans les pouvoirs de Max (qui pour rappel peut manipuler le temps et revenir un court instant en arrière) vu qu’on incarnait ce coup-ci la belle Chloé. Ultime doigt d’honneur fait aux fans, Square Enix a annoncé qu’il y aurait un épisode bonus où l’on reverrait Max peu avant la séparation des deux amies, le tout compris dans une édition Deluxe vendu plus chère, avec un contenu même pas disponible de suite puisque ce fameux épisode bonus arriverait qu’après les 3 épisodes de la saison. Voilà pourquoi je ne me suis pas jeté sur le jeu et que j’ai attendu les retours des fans sur la saison avant de craquer, et un prix soldé, faut pas déconner non plus. J’ai donc pris cette édition Deluxe avec le fameux épisode bonus, mais en solde ça passe tout de suite mieux ^^ Alors déjà évacuons le principal faux reproche fait au jeu : oui la doubleuse a changé mais putain qu’est-ce que la nouvelle s’est donné pour le rôle ! Soyons honnête, ça m’a fait bizarre durant les premières minutes mais passé la première scène c’était déjà oublié ! Surtout que les raisons de ce changement sont assez obscures d’un côté comme de l’autre, alors ne boudons pas notre plaisir : la nouvelle doubleuse s’est investie à fond au point de réussir à faire oublier l’originale, c’est dire !

Le jeu qui émeut

Le jeu reprend les ingrédients de son aîné, à savoir l’ambiance, les personnages et les situations où il faut choisir des répliques. On y incarne donc Chloé pendant l’absence de Max et donc avant leurs retrouvailles dans Life Is Strange, et pour pallier au pouvoir de Max de revenir légèrement dans le temps, on a ce coup-ci un « pauvre » mode insolence, où il faut enchaîner les bonnes répliques pour « casser » notre adversaire. Si sur le principe ça peut être intéressant, on n’a en vérité que quelques moments sur toute la saison pour l’utiliser, sachant qu’on peut très bien faire sans par-dessus le marché… Le moteur est aussi le même que Life Is Strange, qui était déjà à l’époque pas un foudre de guerre, ce qui rend le rendu vraiment limite en 2017 – 2018. Mais le succès de life Is Strange ne s’est pas fait sur son moteur ou son système de jeu, et pour cette suite c’est globalement la même chose ! S’il n’y a que 3 épisodes, on passe quasi le même temps sur ce spin off que sur le premier opus qui comportait 5 épisodes. Ces derniers sont donc plus longs, et même si on sent que la fin a été quelque peu rushée, les deux premiers sont assez inattaquables sur leur durée, leur rythme où encore sur les situations proposées. On a par exemple des situations marquantes sur chaque épisodes, donc attendez-vous à vivre une superbe partie de JDR, une séquence d’action-vérité piquante ou encore une pièce de théâtre magistrale… Pour parler des personnages, on retrouve quelques connaissances de Life Is Strange en plus jeune, mais la vraie nouveauté c’est la belle Rachelle Amber. Un personnage réussi même si je trouve qu’il n’est pas cohérent avec l’univers, de par ses actions et sa personnalité qui ne collent pas avec le personnage qu’on nous présente. Mais bon ça passe quand même, surtout qu’on a une Chloé Price tout simplement unique ^^

Le bonus qui perfore l’anus

Alors je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais cet épisode bonus est, si vous êtes vraiment fan (mais si vous ne l’étiez pas vous ne liriez probablement pas ça^^), tout simplement indispensable. Alors je ne vais pas trop en dire pour ne pas vous gâchez la surprise, mais sachez qu’il dure entre 1h30 et 2h30 selon que vous fouilliez ou non chaque endroit, et que vous épuisiez ou non toutes les conversations. On y incarne donc Max Caufield (le retour aux affaires !) quelques heures avant son départ pour Seattle. Baptisé « Adieux », c’est dit et on s’y attend, on va vivre le terrible moment où les deux amies vont se séparer. En attendant ce moment fatidique, on va vivre quelques séquences avec les deux filles, toutes très sympas et assez variées. Et à chaque occasion, les développeurs vont littéralement nous abreuver de fan-service, des répliques qui font mouche, des choses en arrière-plan, des objets avec lesquels on peut interagir… (Les doubleuses originales de Max ET Chloé sont même de retour !) Bref, il y a de quoi faire et déjà à ce niveau on en prend plein notre petit cœur de fanboy. Et puis, la fin du DLC arrive et là, bah c’est juste la méga baffe quoi ! Je n’en dirai pas plus, mais sachez que ça va vous retourner !

Je l’ai craint comme la peste dès son annonce assez puante de Square Enix et pourtant ce spin off a plutôt bien fait son boulot. J’ai même plutôt kiffé pour être honnête, et je pense que je m’en étais dressé un tel portrait négatif par peur d’être déçu que c’est tout l’inverse qui s’est produit. Pas franchement joli et sans pouvoir de remonter le temps (principale feature du premier pourtant), ce spin off brille par son ambiance, ses personnages et sa bande-son magistrale pour séduire les fans, même si la découverte de Rachel Amber n’a pas été aussi dingue qu’escompté. Et en bonus, on a un épisode réservé à l’édition Deluxe qui démonte littéralement la gueule, au point où je vais non seulement vous le conseiller, mais en plus je vais limite vous l’ordonner. Preuve que quand on veut vraiment faire de la qualité, DLC ne veut pas forcément dire se faire fister…

J’ai aimé

+ Arcadia Bay, le retour !

+ Artistiquement toujours aussi maîtrisé

+ Une B.O qui tue

+ Fan service à gogo

+ Des personnages travaillés et attachants

+ Chloé Price

+ Le personnage de Rachel globalement réussi

+ Des scènes très sympas

+ Un épisode bonus magistral…

+ … et rempli raz la gueule de fan service !

J’ai pas aimé

– Le moteur commence sérieusement à vieillir…

– Le mode Insolence sans réel intérêt

– Choix sans réelles incidences sur l’histoire

– Le personnage de Rachel pas cohérent

– Fin abrupte qui sent bon le rush…

– L’épisode bonus à 10 €…

 

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 4 mai 2018, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :