[Test] Mad Max, un Max et ça repart ?

madmaxTitre : Mad Max

Développeur : Avalanche Studios

Date de sortie : 03/09/2015

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One

Parmi les casseroles que je me traîne depuis un bail, il y a ce bon vieux Mad Max. Développé par les créateurs de la série Just Cause et n’ayant aucun rapport avec le film Fury Road, je me suis enfin accordé du temps pour le terminer. Verdict…

Met de l’huile

Le jeu a beau n’avoir aucun rapport avec le film sorti en 2015, on retrouve quand même l’ambiance très déjantée de Mad Max. Ça sent l’huile, le sable, le sang et la ferraille cramée ! C’est donc l’histoire de Max, un gars qui survit comme il peu dans ce monde post apocalyptique au volant de sa bagnole, en toute liberté et indépendance. Sauf que voilà, un jour comme autre dans la vie de Max, il se frotte à des voyous du coin et ça se termine moins bien ce coup-ci. Il se retrouve piéton et assiste impuissant au démontage de sa bagnole. Il fera équipe avec un ancien mécano pour faire de la poubelle qui lui sert de moyen de transport, une vraie caisse qui se respecte, et pour cela, bah faudra casser des gueules et plier de la tôle. Voilà en gros le pitch, et si c’est assez basique et relativement classique, c’est en fait extrêmement efficace et ça colle parfaitement à l’ambiance du jeu. C’est en partie dû au moteur du jeu, qui même en 2017, n’a pas à rougir face aux gros jeux AAA. C’est tout simplement superbe, et encore plus en 4K où le jeu m’a carrément collé une baffe. Entre les différents effets de chaleur et de lumière, du désert superbement retranscrit, sans parler des textures qui encore aujourd’hui font le job, on en a pour son argent. Ce rendu est possible sur PC car le jeu est bien optimisé, et je n’ai pas eu à faire trop de concessions pour afficher le jeu en 4K en 60 images par secondes, contrairement aux ¾ des jeux où je dois quasiment tout baisser pour arriver à conserver la résolution 4K et la fluidité à 60 fps en simultané.  Comme quoi avec de la volonté et du talent, on arrive à tout !

Fury Road

Le jeu et donc un monde ouvert, un désert géant séparé en plusieurs zones. Dans tout ça, il y a une tonne de choses à faire : des missions principales, des missions annexes données par les chefs de chaque région et des collectibles à ramasser. Les missions annexes permettent aussi de diminuer l’influence des bandits sur la zone et donc de réduire les attaques contre votre humble personne lors des nombreux déplacements. Malheureusement, on fera vite le tour des différents types de misions, ce qui occasionnera rapidement un sentiment de répétitivité. On pourra alors compter sur le contenu varié du jeu pour égayer un peu cette monotonie, après tout en faisant un peu tout en même temps, je n’ai pas trop ressenti de lassitude personnellement. Le gameplay s’articule autour de 2 phases, en voiture et à pied. Au volant des véhicules, c’est le kiffe absolu : on a rarement ressenti ça dans un jeu, cette violence mécanique est tout simplement grisante ! Les pneus crissent, la tôle virevolte, la fumée noire et les flammes jaillissent des pots d’échappement, et lorsqu’on envoie un adversaire valdinguer dans une dune voisine ou qu’on lui explose littéralement la gueule, c’est le nirvana ! On a en plus pleins d’adversaires différents, qui ne s’abordent pas du tout de la même façon, et améliorer sa caisse ne sera pas de trop pour faire face à la menace de plus en plus grandissante. Outre les améliorations mécaniques, on aura aussi tout un tas de petits joujous comme les piques sur les roues ou sur la carrosserie, histoire de crever les pneus et / ou de freiner les ardeurs de ceux qui voudraient chercher le contact pour vous aborder…

Max la menace

Malheureusement, les phases à pied n’ont fait pas l’objet du même soin, ou du moins c’est moins réussi. Reprenant le système de combat de Batman Arkham, force est de constater que tout le monde ne s’appelle pas Rocksteady, puisqu’Avalanche Studios a accouché d’un système bien moins convaincant. Il y a moins de coups, moins de supers attaques, moins de gadgets, mais il y a de la patate dans les coups. C’est toujours ça hein, mais vu que les combats sont assez nombreux, on cherchera plutôt à les esquiver qu’à les provoquer. Ceci dit ce n’est pas la purge non plus, ça reste agréable mais c’est vrai qu’à côté des bastons en bagnoles, l’écart est assez net. Le héros dispose comme la voiture d’un paquet d’améliorations, de la vie bien sûr, mais aussi des améliorations de puissance et des supers coups, ce qui ne sera pas de trop pour écourter un peu les nombreux affrontements qui pullulent durant la partie. Il y a aussi des changements d’apparence qui apportent des bonus, et il faudra parfois concéder un look discutable pour profiter de grosses améliorations, dommage. Le jeu reste de toute façon pas bien difficile, voire carrément facile à la fin avec toutes les améliorations. Terminons sur un truc assez sympa et réussi, bien que trop rare : les tempêtes de sable. Bon déjà visuellement ça arrache la gueule, mais en plus côté gameplay on a d’une part une visibilité super réduite et en plus des débris volent et ont tendance à vouloir s’accrocher à notre bagnole xD. Un élément réussi mais pas assez présent à mon goût, pour tout dire j’ai dû en avoir moins de 5 durant toute ma partie…

J’ai mis du temps à m’y mettre mais je ne regrette pas ce Mad Max. Sans aucun rapport avec le film, il partage avec ce dernier cette ambiance si particulière. Les phases au volant sont une vraie réussite et un atout de poids, accompagné d’un scénario classique mais efficace, d’un contenu conséquent et d’un moteur super impressionnant encore aujourd’hui. Les phases à pied en deçà et la répétitivité des missions l’empêchent de décrocher le saint graal, mais je ne vois vraiment aucune raison de ne pas vous le recommander, surtout si vous aimez le style…

J’ai aimé

+ L’ambiance Mad Max

+ Bordel que c’est beau !

+ Un jeu bien optimisé ça fait toujours plaisir

+ Un Open World gigantesque…

+ … et blindé de choses à faire !

+ La customisation des véhicules et de Max

+ Les combats de bagnoles qui ont diablement la pêche

+ Les tempêtes, impressionnantes !

+ Quelques missions qui sortent du lot

+ Bonne durée de vie

J’ai pas aimé

– Missions peu variées et répétitives dans l’ensemble

– Les combats à pied bien moins au point que le modèle Batman Arkham

– Scénario assez classique et sans surprises

– Trop facile

 

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 19 juillet 2017, dans Tests, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :