[Test] Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 – Road to Boruto, le fist fucking qu’il vous faut ?

Titre : Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 – Road to Boruto

Développeur : CyberConnect2

Date de sortie : 03/02/2017

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One

Presque 1 an après la sortie de l’excellent Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4, Namco Bandaï propose aux fans de la série un DLC couvrant le film sur le fils de Naruto. Au programme une adaptation assez fidèle comme toujours avec le studio mais aussi, et c’est une première, une grosse déception…

L’arnaque a désormais un nom

Dans ce DLC baptisé Road to Boruto, on suit les aventures de Boruto le fils de Naruto, Sarada la fille de Sasuke et Mitsuki, le ninja artificiel créé par Orochimaru. Dans ce DLC qui suit fidèlement les évènements du film, les 3 gamins devront sauver le village de Konoha en battant la nouvelle menace incarnée par Kinshiki et Momoshiki Ôtsutsuki, qui sont liés au boss de fin de Naruto, Kaguya. Alors déjà, moi j’ai un problème avec l’histoire : les 3 gamins qui soyons clair n’ont pas vraiment le même niveau que les parents, pour rappel héros du manga et over puissants à le fin de ce dernier, vont pourtant rouster le duo de méchants qui eux même apprennent la vie aux adultes. C’est juste super incohérent… En plus il faut voir le déchaînement de puissance de Naruto et Sasuke qui se font niquer on ne sait pas trop comment, et d’un coup Boruto arrive et avec un léger coup de pouce de son père nous sort un Rasengan de folie furieuse qui one shot le boss. C’est juste pas possible quoi… En plus ce film est une sorte de redite du manga, avec les mêmes scènes revues en moins bien, comme cet examen qui, on le voit venir à des kilomètres, ne va pas se dérouler comme prévu. Dans le jeu, exit la frise de Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 qui permettait de faire les combats à la suite et rebonjour à des décors certes fidèlement modélisés mais qui ne servent qu’à faire des missions annexes sans intérêts et répétitives, et à occasionner des allers-retours à n’en plus finir, tout ça pour allonger la durée de vie. La durée de vie parlons en tiens, car il ne vous faudra pas plus de 3 heures pour boucler l’aventure, 5 en faisant la dizaine de missions annexes. C’est peu, surtout pour un DLC vendu quand même la bagatelle de 20 putains d’euros, avec des nouveaux personnages qui ne sont que des mixes d’anciens et sans même les méchants jouables. Pour se faire pardonner, Namco Bandaï offre, dans sa grande bonté, certains personnages du Season Pass, un cadeau bienvenu qui certes n’excuse en rien le reste, mais qui a tout de même le mérite d’exister. Pour finir sur une note positive, le jeu reprend le système de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4, à savoir un jeu à la mise en scène explosive, des combats de boss qui tuent et des techniques qui envoient méchamment du bois, ça c’est toujours appréciable, mais quel dommage que l’histoire soit si catastrophique et que Namco Bandaï tente une expédition spéléologique dans le fion des joueurs…

Avec Road to Boruto, Namco Bandaï signe ici une adaptation soignée du film, vendue au prix fort et avec des mécaniques de jeu qui ont fait leurs preuves. Pourtant, difficile de conseiller ce DLC aux fans tant le contenu déçoit : histoire incohérente, durée de vie riquiqui gonflée artificiellement avec des missions annexes sans intérêts et répétitives avec moult allers retours, rosters de personnages recyclés sans les méchants et surtout un bon gros fist fucking des familles. C’est dire, même en solde à -50%, je trouve ça encore trop cher pour se faire ramoner le derrière !!!

J’ai aimé

+ Visuellement soigné

+ Mise en scène impeccable

+ Des persos du Season Pass offerts

+ Des nouvelles attaques qui envoient sévères

+ Des combats de boss toujours au top

J’ai pas aimé

A peine 3 heures pour boucler l’histoire…

– … Les missions annexes répétitives en mode remplissage…

– … des allers-retours inutiles pour allonger la durée de vie…

– … le tout pour 20 balles …

– … Bref, un trouage de fion en règle !

– Au secours l’histoire !

– Les méchants même pas jouables !

– Des nouveaux personnages trop ressemblants aux anciens

 

Ma Note : 3/10

Publicités

Publié le 18 mars 2017, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :