[Test] Project Cars GOTY Edition, Le pourfendeur de Gran Turismo – Forza Motosport ?

projectcarsgotyTitre : Project Cars GOTY Edition

Développeur : Slightly Mad Studios

Date de sortie : 07/05/2015 pour la version de base, 10/05/2016 pour la version GOTY

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One

S’il y a bien un genre de jeux qui me manquait sur PC, c’était les jeux de bagnoles type Forza Motosprt chez Xbox ou Gran Turismo chez Playstation. Ces jeux où on passe 50 heures voire plus à gagner de la thune pour se payer des super caisses pour courir sur des courses de plus en plus balèzes. Le sauveur est arrivé, et il se nomme Project Cars…

Cent concession

projectcarsgoty-01Je me souviens que sur consoles, les développeurs Turn 10 (Forza Motosport) et Polyphony Digital (Gran Turismo) avaient tous un tas d’excuses pour justifier des éléments absents de leurs jeux et pourtant réclamés par les joueurs : la météo dynamique, les courses de nuits, les dégâts sur les voitures ou encore la vue cockpit. Chez Turn 10, on dit qu’on préfère favoriser la fluidité à la multitude d’effets qui mettraient à mal le frame rate. projectcarsgoty-02Et chez Polyphony Digital, on travaille à la japonaise, ce qui peut expliquer pourquoi seule une partie des bagnoles (même pas la moitié…) ont des dégâts et des vues cockpit. Quant à la météo… Le studio à l’œuvre sur Project Cars, Slightly Mad Studios, a décidé de donner une leçon à ces « incapables ». Financé sur Kickstarter en 2011 puis sorti en 2015, Project Cars est en jeu sans concession. Sublime visuellement sur PC et un gros cran en dessous sur consoles, le jeu propose en quelque sorte la simulation ultime, avec un cycle jour / nuit, de la météo dynamique (ce qui veut dire non scriptée) et des dégâts, le tout avec plusieurs vues cockpit. projectcarsgoty-03Des centaines de voitures, des dizaines de circuits et un mode carrière assez conséquent, sans oublier un mode multijoueurs complet, on appelle ça dans le milieu une grosse baffe. Et quand je dis que c’est sublime, c’est que ça met à l’amande les derniers Forza et Gran Turismo… Il faut voir les courses sous une pluie battante avec les goutes qui ruissellent sur la carrosserie, les reflets de dingues sur les flaques d’eau, les jeux de lumières sur les courses de nuit, le soleil rasant vous aveugler ou tout simplement les courses de jour pour se rendre à projectcarsgoty-04l’évidence : bordel qu’est-ce que c’est beau ! Sur consoles les effets de lumières et les reflets sont certes moins saisissants, il y a de l’aliasing mais ça reste très joli de tout de même, et surtout c’est fluide à 60 fps ! Donc les gars de chez Turn 10 et de chez Polyphony Digital, il faudra trouver autre chose désormais car Slightly Mad Studios l’a fait, et ce n’est pas un développeur first party…

Une année en chasse une autre

projectcarsgoty-05Le jeu propose un mode carrière très bien foutu, où on commence en karting pour terminer sur des grosses cylindrées, en passant à chaque saison sur des modèles plus puissants. Durant ce mode, on recevra des encouragements / trolls de nos fans virtuels, avec un « wall » où on peut voir les réactions des gens à nos performances sur des réseaux sociaux, super immersif ! Durant l’année et en fonction de nos performances, on recevra des « invitations » à des évènements hors du championnat avec des modèles imposés, qui peuvent en plus très fortement varié du modèle qu’on utilise durant la saison. projectcarsgoty-06Ça permet indéniablement de varier les plaisir, tout en permettant au titre d’exploser facilement la centaine d’heures de durée de vie, si on veut tout faire. Du côté des circuits, il y a 35 destinations pour facilement le triple de tracés, il y a donc de quoi s’occuper et on retrouve tous les stars du milieu comme Laguna Seca, les 24h du Mans, Silverstone, Monza ou le Nürburgring. Du côté du casting de bolides, c’était la grosse faiblesse du jeu de base puisqu’il n’y avait « que » 65 voitures, mais avec la version GOTY, l’ensemble des DLC sont inclus, ce qui en rajoute une bonne cinquantaine et porte donc le total à 125. projectcarsgoty-07C’est beaucoup moins que les 2 concurrents, qui en proposent en général plus de 300, même s’il faut avouer qu’on ne les joue jamais toutes. Pour autant, il faut signaler que certaines marques ou modèles manque cruellement à l’appel, comme les Ferrari, Lamborghini, Porsche, Maserati ou encore la Bugatti Veyron ou encore la Porsche 918 (si chère à ma chérie) pour ne citer qu’elles. projectcarsgoty-08Il y a aussi très peu de modèles de séries des différentes enseignes si je puis dire, en majorité des configurations dites de courses, avec des ailerons et autres sponsors sur la carrosserie. Il manque aussi une vue arrière plus éloigné du véhicule, mais c’est vraiment histoire de chipoter. Je relativiserai en disant qu’il s’agit là d’un premier jeu, et qu’une suite règlera très probablement la chose, après tout les Forza Motosport et Gran Turismo en sont déjà au 6ème opus…

Conduite à la carte

projectcarsgoty-09L’autre point très appréciable, c’est que contrairement aux ¾ des jeux, durant la carrière on n’achète pas de véhicule, on court pour une écurie qui nous fournit les voitures. On ne gagne donc pas d’argent à la fin des courses et donc le studio a pu proposer une approche différente. Ici, fini les « pénalités » ou « bonus » accordés à ceux qui pilotent en boîte manuelle avec toutes les aides désactivées et place à la conduite à la carte où on est traités de la même façon. projectcarsgoty-10Si un joueur veut une vraie simulation, il désactive toutes les aides et il aura alors une expérience hyper réaliste mais sans bonus / sanction. Au contraire si un joueur veut un feeling plus arcade il pourra aussi en bénéficier, sans aucune contrepartie financière si je puis dire. C’est le jeu qui s’adapte au joueur et pas l’inverse pour une fois, et je dois dire que c’est assez plaisant. Je ne dis pas parce que je suis une vraie quille en jeux de courses mais bien parce que ça me permet de m’amuser sur un jeu qui à la base n’est pas pour moi. projectcarsgoty-11Dans le même ordre d’idée, j’ai été surpris lors de ma première sous la pluie par le réalisme de la chose. Dans les autres jeux, on décélère un peu plus que d’ordinaire et le virage passe tout seul, ici, si on n’a pas de pneus pluie on finit en tête à queue dans l’herbe ! En plus avec la météo dynamique, la pluie peut arriver sans trop prévenir (on a quand même dans le menu pause une vague indication mais bon, lorsqu’on est concentré sur la course, on se fait facilement surprendre) ce qui obligera à s’arrêter au stand pour effectuer un changement de pneus en règle. projectcarsgoty-12Les dégâts sont aussi super bien rendus, avec une incidence sur la conduite dès le premier choc, ce qui obligera encore à faire plus attention que dans les autres jeux. Enfin, tout est paramétrable dans les courses, la durée ou le nombre de tours de la course, la difficulté de l’IA ect, histoire d’achever en beauté ce billet, et de convaincre les derniers sceptiques…

yesÇa faisait un moment que je n’avais pas joué à un jeu de caisses type simulation, le dernier n’étant autre que Forza Motosport 3 sur Xbox 360 en… 2010 ! Avec Project Cars, le studio Slightly Mad Studios met une sacrée fessée aux studios à l’œuvre sur les 2 grosses du genre sur console et balaye d’un gros revers de la main toutes leurs excuses mythos sur l’absence de la météo dynamique, le cycle jour / nuit et les dégâts. Reste qu’avec si peu de véhicule, les 2 autres pourront contrer facilement Project Cars vu qu’eux en propose facile le double voir le triple. Avec son mode carrière bien fichu, ses modes en ligne complets et surtout sa conduite à la carte, il devrait convenir à tous les types de joueurs ! Pour tout vous dire, j’attends la suite avec impatience…

J’ai aimé

+ Visuellement au top

+ La modélisation des voitures

+ On a enfin la météo dynamique, un cycle jour / nuit et des dégâts, ENSEMBLE !

+ Les vues cockpit, bonjour l’immersion !

+ Partie sonore impeccable

+ Des circuits en veux-tu en voilà

+ Tout est paramétrable

+ La conduite à la carte

+ Mode Carrière réussi et plein de bonnes idées

+ Toutes les voitures disponibles dès le début

+ Grosse, très grosse durée de vie (+100 heures)

+ Modes en lignes complets

J’ai pas aimé

– 125 voitures seulement… (65 sur le jeu de base)

– … et il manque cruellement des marques emblématiques…

– … et aussi des modèles qui sont des indispensables dans ce genre de jeu !

– Une vue arrière un peu plus en retrait du cul des voitures n’aurait pas été de trop

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 16 novembre 2016, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :