[Test] Rise of the Tomb Raider – Season Pass, le bon la brute et le truand ?

riseofthetombraiderspTitre : Rise of the Tomb Raider – Season Pass

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 13/11/2015 sur Xbox One, 28/01/2016 sur PC et 11/10/2016 sur PS4

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One / Xbox 360

Acquis en même temps que le jeu, le Season Pass de Rise of the Tomb Raider propose 3 contenus, dont le dernier est sorti fin Mars dernier. Sans aller jusqu’à dire que pour une fois, le prix d’un Season Pass est correct pour le contenu proposé, il y a quand même du bon dedans…

riseofthetombraidersp-01

Mode Endurance

riseofthetombraidersp-04Premier DLC de ce trio, le mode Endurance. Disponible quasi à la sortie à l’époque sur Xbox One et de base pour les versions PC et PS4, ce contenu propose ni plus ni moins que de la survie, sauf qu’au lieu de seulement tuer des vagues de soldats jusqu’à sa propre mort, on doit ici explorer une vaste zone enneigée tout en gérant sa faim et sa température corporelle. Alors je vois déjà les yeux se lever au ciel en se disant « c’est une feature à la con », sauf que vous vous gourez royalement si vous pensez ça… En effet le mode Endurance, c’est juste ce qu’on nous a vendu dans les trailers, avec la survie, la vraie, via une jauge de faim et de froid qui baissent de plus en plus rapidement à mesure que les jours passent, et tenir les 10 jours nécessaire à un trophée demandera une sacrée organisation et une bonne connaissance de la map. riseofthetombraidersp-05Car même si l’affichage de la carte n’est pas disponible dans ce mode, il est toujours possible de se repérer avec l’environnement au fur et à mesure des parties. Car c’est bien le gros problème de ce DLC, c’est qu’il n’y a qu’une seule et unique map, c’est vraiment dommage car avec 4 ou 5, on tenait là l’expérience de gameplay ultime. Pour le reste, on retrouve le gameplay de Rise of the Tomb Raider, avec des armes / munitions à crafter avec des composants trouvables dans l’environnement. riseofthetombraidersp-06Il y a aussi des ruines / tombeaux à explorer et les ennemis seront de plus en plus forts / nombreux à mesure que les jours passent, sans compter les bêtes sauvages qui viendront mettre leur grain de sel… On aura comme pour le mode Expéditions des cartes offrant des bonus / malus pour augmenter / diminuer le score, et autant dans ce dernier mode on se mettait des malus pour aller chercher la médaille d’or, autant là on ira plutôt se mettre des bonus pour ne serait-ce qu’espérer finir le mode Endurance. On regrettera cependant que ces cartes sont à usage unique et que ce n’est précisé nulle part… précisé nulle part…

yesAvec son mode Endurance, Rise of the Tomb Raider livre enfin ce qui a été promis dans les trailers, avec une vraie expérience survie avec la faim et le froid à gérer. Ce mode est très plaisant à jouer, on y est même obligé de changer nos habitudes de jeu pour espérer boucler le niveau. Quel dommage qu’il n’y ait qu’une seule map, car on passe facile 7-8 heures pour les succès, et ce chiffre auraient pu être multiplié facilement par 2 ou 3 avec un peu plus de contenu. J’ai tellement kiffé qu’un prochain jeu dans le même genre avec ce gameplay et de la narration, je signe tout de suite !

J’ai aimé

+ La survie, la vraie, telle qu’elle nous a été vendue dans les trailers !

+ La faim et le froid à gérer, sachant que les 2 ne descendent pas au même rythme

+ Un challenge en soit, même pour les joueurs acharnés

+ Les défis à accomplir, histoire de donner un peu de piquant

+ Les cartes qui offrent un vrai +

+ Tout le bon gameplay de Rise of the Tomb Raider, la survie en plus !

J’ai pas aimé

– 1 seul niveau… c’est super méga peu !

– Les cartes sont à usage unique ! Et c’est précisé nulle part !!!

Ma Note : 8/10

riseofthetombraidersp-02

Baba Yaga – The Temple of the Witch

riseofthetombraidersp-07Deuxième contenu, sorti quelques mois après la sortie sur Xbox One et PC et disponible d’emblée sur PS4. Alors ici c’est un contenu purement narratif, puisque notre Lara nationale ira sur les terres d’une sorcière pour retrouver une grand-mère disparue. Cette quête est parfaitement faisable pendant l’aventure puisque le PNJ qui vous donnera la mission est sur l’une des premières zones du jeu, appréciable. On ira donc dans une toute nouvelle succession de map, d’une grosse forteresse en haut d’une montagne, en passant par une petite forêt brumeuse et avec en cours de route une longue traversée en sorte de téléphérique, on verra du pays ! En chemin on croisera relativement peu de bêtes et essentiellement des soldats, avant de faire face aux espèces de soldats vaudous magiques, puis à un gros boss. riseofthetombraidersp-08Si l’histoire de ce DLC est relativement classique et assez prévisible, l’ambiance très magie noire et sorcières est vraiment très sympathique et admirablement rendue via des scènes qui claquent. On finit sur un boss assez coriace et avec de nombreuses « phases », ce qu’on a finalement peu l’habitude dans la série. Je finirai en soulevant le gros point noir de ce DLC, tout sympathique qu’il soit, à savoir sa durée de vie un peu limite puisqu’il faudra à peine 2 petites heures pour boucler cette aventure, en prenant votre temps en plus…

yesUn second DLC très sympathique, à l’histoire classique mais efficace et à l’ambiance de folie, qui est malheureusement beaucoup trop court pour justifier son prix à l’unité de 10 €. Les nouvelles zones sont cools, les nouveaux ennemis aussi et on a même un boss qui envoie pour finir en beauté. 2 heures qui passent donc très vite, trop vite en fait, et c’est bien là le problème. Dans le cadre d’un Season Pass à 30 € en revanche, il a une place de choix, et offert sur PS4 ça devient limite une obligation…

 

J’ai aimé

+ L’ambiance « sorcières » géniale

+ De nouveaux environnements

+ Les nouveaux ennemis

+ Un boss qui envoie !

J’ai pas aimé

– Un peu court jeune homme…

– Histoire classique et ultra prévisible

Ma Note : 7/10

riseofthetombraidersp-03

Cold Darkness Awakened

riseofthetombraidersp-09Dernier DLC du Season Pass, Cold Darkness Awakened est sorti il y a quelques mois sur Xbox One et PC et sera disponible dès la sortie du jeu sur PS4, qui pour rappel comprend le Season Pass de base. Ici, une sombre histoire d’infection dans un complexe soviétique conduira la jeune Lara dans une zone hostile, avec des ennemis très différents de ce qu’on a affronté jusque-là. Bon inutile de tourner autour du pot plus longtemps, on sent que The Last Of Us a très largement inspiré ce DLC, et de là à dire que c’est une repompe à peine camouflée il n’y a qu’un pas… C’est à vrai dire assez plaisant : l’ambiance est pesante, les soldats infectés font très mal même en difficulté Normale, et les énigmes sont assez bien pensées et changent d’une partie à l’autre. riseofthetombraidersp-10On doit ainsi trouver l’entrée du complexe et activer 3 machines pour finir la partie. Avec le stress qui monte, ce premier run est assez intense. Seulement voilà, n’est pas Naughty Dog qui veut, et il faut confesser que ce qui marchait à merveille sur l’exclusivité de Sony fonctionne nettement moins bien ici, et ce pour pas mal de raisons. Déjà les infectés ne vous tuent pas d’un coup et sont armés, ce qui mine de rien change déjà pas mal l’appréhension qu’on ressent. Ensuite, bah à part les infectés, il n’y a pas grand monde sur la map, puis ces derniers n’ont que quelques variantes… riseofthetombraidersp-11Enfin, bien qu’ils soient sensibles au bruit et ne voient pas grand-chose, on peut très facilement les berner, bien plus facilement que dans le titre de Naughty Dog en tous cas, et vu qu’ils ne one shot pas, bah on a carrément moins la crainte de tenter des trucs, et puis si ça foire ça finit par passer en bourrinant… Il y a beau avoir des phases d’assaut, incohérentes au passage, car même sans se faire repérer on finit par s’en taper une, ça n’apporte finalement pas grand-chose. Enfin, le plus gros problème, c’est que passé la surprise du premier run, bah on a plus grand-chose à découvrir : un seul niveau comme le mode Endurance, les mêmes choses à faire pour finir la partie et les mêmes ennemis à affronter. La routine quoi…

noCe dernier contenu du Season Pass est clairement le moins bon et le moins convaincant. Il propose du The Last Of Us version low cost, et si on apprécie l’effort 5 minutes, on se rend rapidement compte que ça ne marche pas du tout avec Rise of the Tomb Raider, c’est juste pas l’ambiance et pas le gameplay. Avec en plus 1 seul niveau, des ennemis pas aussi dangereux que le modèle et que le joueur peut facilement truander, on obtient finalement un contenu qui nous occupera à peine 1 heure, du fait de la grande répétitivité de ses mécaniques et du manque global d’intérêt… Le vilain petit canard du Season Pass en somme…

J’ai aimé

+ L’ambiance très The Last Of Us…

+ Bien rythmé et énigmes bien pensées…

J’ai pas aimé

– … qui tranche du coup avec l’ambiance Tomb Raider

– … mais vite répétitif passé le premier run

– Un seul type d’ennemis, les soldats infectés

– Des coups de stress incohérents

– 1 seul niveau, again…

Ma Note : 6/10

Publicités

Publié le 8 septembre 2016, dans Tests, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :