[Test] Rise of the Tomb Raider, la suite injustement critiquée ?

riseofthetombraiderTitre : Rise of the Tomb Raider

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 13/11/2015 sur Xbox One, 28/01/2016 sur PC et 11/10/2016 sur PS4

Plateformes : PC / PS4 / Xbox One / Xbox 360

Exclusivité phare de la Xbox One fin 2015, Rise of the Tomb Raider devait sortir dans un vague début 2016 sur PC, et fin 2016 sur PS4. Les chiffres de vente étant ce qu’ils sont (comprenez par-là, un gros four commercial), le jeu est sorti sur PC fin Janvier 2016, un peu à l’arrache et très soudainement. Massacré par la presse à la sortie du jeu sur Xbox One, voici mon verdict beaucoup plus optimiste que ces derniers, à croire que l’on n’a pas joué au même jeu…

Il faut rendre à César ce qui est à César

riseofthetombraider-01On a beaucoup reproché au jeu de ne pas révolutionner la formule initiée en 2013 (et repompée sur Uncharted au passage). Premier désaccord, je trouve logique qu’un 2 ressemble beaucoup au 1, c’est un peu normal et je trouverai personnellement étrange d’avoir un 2 qui diffère radicalement du premier jeu d’une série. Il peut y avoir des changements dans l’ambiance, mais le cœur du jeu est généralement identique, en mieux la plupart du temps. ( et heureusement ! ) Ici, il s’agit toujours d’un jeu d’action – aventure à la troisième personne et on y incarne la jeune Lara quelques années après les évènements du reboot de 2013. riseofthetombraider-02Pour simplifier, si vous avez aimé le 1, je ne vois pas comment vous ne pouvez pas aimer le 2, vu que c’est le 1, graphiquement plus évolué, mieux rythmé et mieux équilibré entre action et aventure, où le premier prenait le pas très souvent sur le deuxième dans le jeu de 2013. Après, tout n’est pas parfait hein, mais j’aurai l’occasion d’y revenir plus tard. Techniquement, du fait que le jeu tourne à la fois sur Xbox 360 et Xbox One, il se comportait sur consoles Microsoft de façon très inégale, avec certains passages franchement jolis et d’autres nettement moins. La version Xbox One correspond en gros au réglage « Moyen » sur PC, avec une résolution et un frame rate en deçà, comme d’habitude. riseofthetombraider-03En Ultra avec tout à fond, c’est franchement joli avec des effets de lumière et de textures (la glace notamment) super impressionnants. L’équilibre visuel entre les zones est aussi mieux géré, puisqu’il y a toujours un joli effet pour « rattraper » des textures un peu moins reluisantes. Enfin, les animations sont au top et voir Lara se mouvoir est très plaisant et paraît très réaliste, surtout que comme dans le premier, elle en prend souvent plein la gueule, ce qui renforce le lien avec ce personnage un poil plus « humain » que les héros habituels qui font des trucs de fou sans jamais se louper…

Qui va à la chasse perd sa place

riseofthetombraider-04Après une mission d’introduction dans un paysage montagneux et désertique, on passe rapidement à l’aventure elle-même, dans le froid sibérien. Là où les trailers laissaient clairement penser que le jeu aurait une importante composante survie, on se rend rapidement compte que le bull shit marketing a encore bien fait son œuvre, puisqu’il n’en n’est rien ! Pire, le jeu se fout carrément de notre gueule avec une séquence dès le début où on doit trouver du bois pour aire du feu pour se réchauffer. Sauf qu’aucune limite de temps ni aucune sanction de gameplay ne vient nous mettre la pression, on peut gambader dans la neige ad vitam aeternam sans craindre le moindre game over. riseofthetombraider-05Et pour cause, cette section n’a pour unique but que d’introduire les feux de camps, où le joueur pourra sauvegarder et faire progresser sa Lara dans les 3 arbres de talents qui composent l’amélioration du personnage. Par la suite on pourra même plonger dans un lac glacé et ressortir tranquillement sans le moindre commentaire de l’héroïne. Bref, c’est dommage. Pour compenser, le jeu propose une nouvelle mécanique de gameplay, le crafting. Concrètement on pourra se fabriquer des munitions et amélioration d’équipements contre plusieurs fournitures. riseofthetombraider-06Ça peut être du bois, des plumes, de l’essence et bien d’autres. On en trouve dans quasi toutes les zones de jeu, le bois ramasse sur des brindilles, les plumes dans des nids d’oiseau ect. Il y a aussi les animaux à chasser, sachant que les biches ont l’ouïe assez fine et il faudra approcher à pas de loup en bandant son arc pour espérer abattre d’une flèche la bête. Il y a aussi des espèces plus exotiques, en particulier les carnivores qui donneront du mal aux joueurs en début de jeu. Mention spéciale d’ailleurs aux loups qui se regroupent en meute et attaquent le joueur de tous les côtés. J’ai encore la marque de leurs crocs sur mon cul xD

National Géographic

riseofthetombraider-07Le jeu se décomposent en zones assez immenses où on pourra faire des activités annexes et chasser les nombreux collectibles et secrets, et aussi des zones plus fermées, limites couloirs, qui servent avant tout l’histoire. Il y a les tombeaux annexes, ici plus nombreux que dans Tomb Raider, et cette fois-ci avec des énigmes très bien conçues pour la plupart. La conséquence, c’est que le jeu est beaucoup mieux rythmé du coup entre action et aventure, car si on prend le temps d’explorer les zones avant de poursuivre l’histoire, ça fait mine de rien une sacrée coupure. Le scénario est plus intéressant que le premier opus, il n’y a pas déjà les personnages sans intérêt du jeu précédent, qu’il fallait sauver toutes les 2 minutes. riseofthetombraider-08Ici on suivra un groupe de résistant pour mettre la main sur une relique mystérieuse qui a obsédé notre paternel par le passé. Les quelques personnages annexes sont aussi plus convaincants que la ribambelle de « shity friends » du reboot de 2013. Enfin, le jeu propose des scènes cultes comme dans la série Uncharted, qui offre des moments épiques très appréciables. L’aventure se boucle en une grosse quinzaine d’heures, ce qui est plus que respectable pour le genre, et on pourra doubler voir presque tripler ce chiffre si on vise le 100% avec les fameuses Expéditions (refaire chaque niveau du jeu avec un chrono et des malus). Bon, il serait d’aborder les points noirs, car il y en a. riseofthetombraider-09La VF déjà, vraiment très en deçà de la VO (disponible de base et sans magouille) au niveau acting (Lara et son accent sweet british ça n’a pas de prix ^^ ) mais aussi blindée de fautes !!! Ensuite, il y a parfois des bugs de collisions / d’animations lors des phases de plateformes. Toujours gênant sur un jeu de ce calibre… Enfin, et c’est le plus gros problème, l’IA est vraiment conne, n’ayez donc pas peur de pousser le curseur de la difficulté dès le début sous peine de franchement vous balader. Perso j’ai joué direct en extrême, et j’ai vécu des choses pathétiques… J’ai enchaîné les mecs à l’arc (au passage quel pied cette arme !) avec une telle facilité que je me suis posé plusieurs fois la question : « je joue vraiment en mode extrême là ? »

yesRise of the Tomb Raider n’est certes pas parfait, mais en aucun cas il ne mérite le massacre dans la presse qu’il a connu lors de sa sortie sur Xbox One en fin d’année dernière. Certes la survie est totalement absente alors qu’elle était fortement suggérée dans les trailers, il y a des bugs de collisions qui n’ont rien à faire là et l’IA est tellement nulle que jouer en Extrême parait être un impératif pour profiter un tant soit peu du jeu. Mais, il ne faut pas oublier que techniquement cette version est PC est très au-dessus de la version Xbox One, que les animations sont au top, que la VO est dispo pour esquiver cette immonde VF et que, et c’est le plus important, le jeu est vraiment génial. Avec la version PS4 qui débarque dans quelques semaines, avec en plus le Season Pass d’intégré, je ne vois vraiment pas comment ne pas vous le conseiller…

J’ai aimé

+ Beau sa race à fond sur PC (Xbox one = niveau moyen sur PC)

+ Animations au top

+ Des scènes qui tuent

+ Vostfr dispo sans magouiller

+ Fini les shity friends, les quelques persos annexes sont bons (Jacob)

+ Solo bien mieux équilibré entre action et aventure

+ Couloirs entrecoupés de zones ouvertes gigantesques où il y a plein de choses à faire

+ Les tombeaux facultatifs plus nombreux

+ Le craft

+ L’arc = la jouissance

+ Bonne durée de vie

+ Le mode Expéditions qui booste la durée de vie

J’ai pas aimé

– Pas aussi survie que les trailers le laissaient penser

– IA QI d’une huître

– VF à chier et blindée de fautes

– Quelques soucis lors des phases de plateformes

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 29 août 2016, dans Tests, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :