[Test] The Elder Scrolls V : Skyrim – Dragonborn, le meilleur pour la fin ?

dragonbornTitre : The Elder Scrolls V : Skyrim – Dragonborn

Développeur : Bethesda

Date de sortie : 03/12/2012 sur Xbox 360 et 05/02/2013 sur PC et PS3

Plateformes : PC / PS3 / Xbox 360

J’avais commencé les DLC de Skyrim en été 2013 et après avoir fini Hearthfire et Dawnguard, il ne me restait plus que le dernier : Dragonborn. J’avais prévu de me le faire après la Gamescom, mais un accident de voiture a quelque peu chamboulé mes plans… 3 ans plus tard, j’en ai enfin fini avec Skyrim, et vous savez ce que l’on dit : « il faut garder le meilleur pour la fin. »…

Note : Les images qui accompagnent cet article sont tirées de ma version Pc et moddée de Skyrim, donc inutile de me demander pourquoi le jeu et si beau et si différent des versions Ps3 / Xbox 360, ce n’est tout simplement pas possible d’afficher ceci sur ces plateformes !

Unleash the Dragon

dragonborn-01Après s’être fait attaqué par une bande d’adepte mystérieux, le joueur devra enquêter puis se rendre à Vendeaume pour prendre un bateau afin de se rendre finalement sur le nouveau terrain de jeu de ce DLC : l’île de Solstheim (déjà croisée dans The Elder Scrolls III : Morrowind – Blood Moon pour les fidèles de la série). Relativement vaste, ce terrain de jeu inédit abritera son lot de quêtes et lieux à découvrir. La quête principale est composée de 7 missions, toutes bien foutues et variées, contre une trentaine de quêtes annexes. dragonborn-02Avec la visite fouillée des différents lieux, on pourra compter sur une dizaine d’heures grand minimum. On pourra devenir propriétaire d’une demeure après avoir aidé les habitants du village local, et aussi récupéré des nouveaux cris, dont un, et Bethesda a mis à mort l’accent là-dessus, qui permettra une fois au niveau 3, d’asservir un dragon. Sacré souvenir personnellement, je vois un dragon dans le Ciel, je balance mon cri niveau 3 et là, le majestueux dragon se pose non loin de moi et le voilà qu’il me lance « Hail Dovahkiin. I am at your command. » Putain, mais quel kiffe !!! Je monte sur la bête, et me voilà maître des cieux !!! dragonborn-03Et après 1 minute à essayer toutes les commandes, je me rends compte de la supercherie made in Bethesda : il est impossible de diriger le dragon où bon nous semble, il vole au-dessus de la zone de combat, et à part griller des lapins ou des cerfs, on ne peut pas faire grand-chose ! Bon ce regret mis à part (c’est quand même LA feature mise en avant par Bethesda hein…), ce DLC est top : quête principale intéressante, persos secondaires classes, dialogues bien écrits et moult choses à faire : on reste dans du Skyrim, avec donc ses côtés dragonborn-04positifs mais aussi ses défauts, il est par exemple possible de louper toute une suite de quêtes annexes lors d’une attaque d’un village où 3 PNJ doivent impérativement survivre (sauf que ça, on le découvre grâce aux guides et soluces, à aucun moment le jeu nous le dit…) Ce n’était pas choquant à la sortie en 2013 mais 3 ans plus tard, l’eau a coulé sous les ponts comme on dit… Un mot enfin sur la technique : j’ai moddé le jeu et il est franchement joli, même comparé aux derniers jeux sortis, la version de base c’est une autre histoire… Et j’annonce, on verra quelle gueule aura la fameuse édition Remastered prévue pour la fin d’année sur consoles et PC, mais je doute qu’elle parvienne à ce niveau là…

yes

Dragonborn est donc globalement un bon DLC, le seul qui vaut finalement le coup parmi les 3 DLC de Skyrim. Avec une zone inédite où il y a de quoi s’occuper, des nouveaux ennemis bien classes, des nouveaux pouvoirs à récupérer, le DLC propose enfin quelque chose d’intéressant en sus d’une quête principale fort sympathique. Reste que la seule nouveauté est tronquée, la chevauchée de dragons, qui ne permet pas de survoler le monde de Skyrim à dos de dragons, juste une zone ridicule où on ne peut que griller la faune locale à coup de souffle draconique. Bethesda a vu petit sur ce coup, à tel point qu’il aurait presque fallu s’abstenir…

J’ai aimé

+ Une nouvelle aire de jeu assez vaste

+ Des quêtes bien écrites et réussies

+ Pas mal de contenu

+ Des nouveaux ennemis bien classes

+ Un boss de fin qui envoie

+ Moddé, le jeu reste sublime en 2016

+ Chevaucher un dragon

+ Merci les moddeurs pour avoir patché le jeu…

J’ai pas aimé

– Les vols en dragon beaucoup trop restrictifs

– … même si c’est pas à vous de faire ça, hein Bethesda !!!

– De base le jeu est moche, voire immonde

– Assez facile pour un personnage haut level

– Les bugs de quêtes…

 

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 9 août 2016, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :