[Test] Street Fighter V, la version Alpha à plein tarif ?

streetfighter5Titre : Street Fighter V

Développeur : Capcom

Date de sortie : 16/02/2016

Plateformes : PC / PS4

Après plusieurs bêtas, des leaks avant chaque annonce de personnages et une vraie bonne (et surprenante) volonté de faire qu’une version de son jeu, voici donc le dernier né de Capcom, le grand Street Fighter V, qui a la lourde tâche de succéder au IV, qui n’a fait ni plus ni moins que ressusciter le Versus Fighting. Autant je l’ai attendu comme beaucoup de joueurs, autant je n’ai pas vu ni senti venir le mega fist-fucking made in Capcom, comme tout le monde d’ailleurs. Et ça fait mal, d’autant plus lorsqu’on est fan…

La Version Alpha ou l’art de l’Early Access

streetfighter5-01Je vous plante le décor : un jeu de combat méga attendu sort. Forcément beaucoup de joueurs précommandent le jeu et l’attendent de pied ferme. Côté Capcom, on est bien emmerdé. Le jeu n’est pas fini : il manque des modes de jeu, les interactions avec les décors promises ne sont fonctionnelles que sur 1 seul, après des mois de bêtas le netcode est toujours à la rue mais bon voilà, un des plus grands tournois de Versus Fighting au monde est dans moins d’un mois et il se trouve que Street Fighter V est l’un des jeux principaux. Alors chez Capcom, voyant le succès de l’Early Access sur PC, on s’est dit : « et si on faisait pareil ? ». streetfighter5-02Pour rappel l’Early Access est un modèle économique en vogue sur PC : le développeur sort une version en général peu avancée de son jeu à 20 € en général, et avec les retours des joueurs corrige ce qui ne va pas / ne plaît pas avant de sortir le jeu définitivement à tarif plein à 50 €. Là Capcom a sorti une version pas finie, mais au lieu de le sortir à 20 €, il l’a mis à 50 € l’air de rien (70 € sur consoles). Dans cette version on a donc : un rapide tutoriel à l’issue duquel les nouvelles mécaniques ne sont pas claires, un mode histoire où pour chaque personnage en 3 rounds streetfighter5-03(voir 2 pour certains personnages) c’est fini, pas de mode où apprendre les combos, pas de mode versus contre l’IA ( !!!!! wwwwWHAT !!! Dans un jeu de combat on ne peut pas jouer seul contre l’IA en versus ?) et un mode en ligne où au lancement, après quand même plusieurs bêtas, on mettait plus de 5 minutes à trouver un adversaire, non pas qu’il n’y avait personne hein, c’est juste que ça a été développé à la japonaise, c’est-à-dire reclus sur soit même sans regarder ce qui se fait ailleurs dans le monde. Prenons un exemple au hasard, un Call Of Duty, l’un des jeux les plus joué online, est ce qu’on met 5 minutes à trouver une partie ? Bah non, et ce même des mois après la sortie du jeu. C’est donc ce qu’on appelle se foutre ouvertement de la gueule des joueurs…

Pour toi public

streetfighter5-04Après m’être copieusement essuyé les pompes sur la gueule de Capcom (c’était amplement mérité), il est temps de faire amende honorable. Il faut savoir que je gueule, mais je n’ai pas acheté le jeu, je l’ai gagné à un concours Twitter la veille de la sortie et je ne me suis donc pas fait troué le fion en finançant ce scandale (j’ai une pensée toute particulière pour tous ces joueurs console qui ont payé leur jeu 60 balles voire plus si on compte ceux qui ont acheté une version collector japonaise avec des codes zonés et donc inutilisables…), même si sur PC le jeu était trouvable à 20-30 € à la sortie. streetfighter5-05Ça n’excuse en rien ce qu’a fait Capcom, mais c’est à prendre en compte quand même, même si après tout ce n’est pas parce qu’on n’a pas acheté le jeu que ça doit excuser la politique tarifaire et le fait que le jeu soit si maigre niveau contenu. Le jeu a donc été conçu comme une version unique (pas de versions Super – Ultra – Méga ou autre de prévue) avec des personnages / stages qui seront ajoutés durant les mois qui suivent la sortie (surprenant de la part du roi du recyclage et du DLC). Ce qui veut dire aussi, tout comme la majorité des titres de Nintendo, que le prix devait rester le même dans les mois / années (« devait » car dans les faits, en dématérialisé, les prix ont déjà fondus comme neige au soleil…). Plus surprenant encore, les nouveaux personnages pourront même être acheté gratuitement avec de la monnaie « in game » du jeu ( !!! ), streetfighter5-06la fameuse Fight Money que l’on gagne en jouant en ligne (enfin bon 50 FM par victoire en ligne, ça ne va pas chercher loin) ou en jouant aux « quelques » modes solo (la survie et l’histoire, avec des gains nettement plus intéressants). Dernier point, la possibilité d’ajouter des joueurs en favoris (comme une vulgaire page web xD) et de voir ainsi l’ensemble de leurs matchs en replay (victoires comme défaites). C’est pour le coup le seul moyen d’apprendre à jouer correctement en l’absence de modes défis, et c’est une excellente idée de la part de Capcom, comme quoi…

La Castagne, ça vous gagne !

streetfighter5-07Alors ce n’est pas une dédicace aux Lopez aka le phénomène du web, mais plutôt une sorte de crédo. Parce que bon on peut critiquer le jeu sur beaucoup de points (ce que j’ai fait durant les paragraphes précédents) mais côté gameplay en revanche, c’est juste une méga super ultra tuerie ! Première nouveauté et non des moindres, chaque personnage se joue différemment. Même les Ryu / Ken, connus pour se jouer quasi pareil dans les épisodes précédents, sont ici radicalement différents. Tout le monde est fort voir cheaté, grâce à des coups qui frappent fort et font du dégât. De plus chacun des 16 protagonistes bénéficie d’un coup unique, le V Trigger, qui s’effectue pour tous de la même façon. streetfighter5-08Ryu effectue un « parry » comme dans Street Fighter III, Nash se téléporte derrière l’adversaire, Cammy esquive un projectile et frappe en même temps ect… Mine de rien, en ligne on voie du monde et perso je serre plus les fesses quand je croise un Fang ou un Dhalsim que lorsque j’affronte un Ryu ou un Ken. Le jeu est en plus super accessible en permettant aux débutants de s’en sortir, car la moindre erreur est punie par un créneau où placer un coup derrière une attaque ratée, ce qui fait que même un joueur confirmé pourra se retrouver en difficulté s’il fait trop d’erreurs face à un débutant. streetfighter5-09Au niveau des regrets, je trouve qu’une super attaque par personnage est peu, j’aurai préféré avoir le choix comme dans le IV. On se posera quand même la question pourquoi tant de fonctions dites de base ne sont pas présente dans le jeu, comme la possibilité de rejouer un match juste après une victoire / défaite ou encore de choisir son personnage sur le match suivant. L’ergonomie générale du jeu est aussi  revoir, avec une succession de menus assez impersonnels et longuets, une sale habitude chez Capcom déjà du temps de Street Fighter IV. Mais le pire c’est que les déconnexions sauvages ne sont pas sanctionnées, un comble en 2016 ! streetfighter5-10Si bien que c’est la foire aux rageux qui, voyant qu’ils ne peuvent pas gagner, se déconnecte juste avant la fin du dernier round, vous privant non seulement le la Fight Money gagnée mais aussi des points de League. Visuellement enfin, contrairement à ce que les premiers screenshots laissaient penser, le jeu est fort joli et il suffit de le voir « en vrai » quelques minutes pour se rendre compte à quel point il met une fessée au IV. La version PC est au-dessus visuellement par rapport à la version PS4, mais paye cet écart par une optimisation de la honte qui fait qu’on est une grosse config ou une plus modeste, le jeu est pareil niveau chargements (mais plus rapides quoi qu’il en soit que la version PS4), et étant habitué à ne plus trop en avoir grâce à mes disques SSD ça m’a fait tout drôle…

yesDifficile de conseiller ce pourtant magnifique Street Fighter V au lancement, tant les problèmes d’ergonomie, de netcode, de fonctions absentes et de mode solo dignes de ce nom inexistants viennent ternir un tableau pourtant bien blanc côté gameplay. Visuellement somptueux malgré une optimisation PC douteuse, ce Street Fighter V est une nouvelle référence dans la série, et une référence tout court dans le domaine du jeu de baston. Un indispensable, mais dans 5 ou 6 mois, quand le contenu solo sera là et que les problèmes réseaux seront corrigés…

J’ai aimé

+ Très joli

+ Gameplay carré, accessible tout en restant technique

+ La moindre erreur est punie

+ Un casting complet et homogène de 16 personnages

+ Chaque protagoniste est fort et se joue différemment d’un autre

+ La barre de V aux multiples facettes

+ On est censé pouvoir acheter les nouveaux personnages grâce à la Fight Money

+ Les mods sur PC

J’ai pas aimé

– Contenu solo aux abonnés absent

– « Histoire » en 3 rounds, voire 2 pour certains personnages

– Artworks immondes

– Succession de menus

– Fonctions « élémentaires » absente comme rejouer un match ou choisir son personnage pour le prochain match

– Netcode à la rue (5 minutes pour trouver un combat au lancement)

– Optimisation PC => au four

– 1 seule super attaque par personnage

– Les rageux toujours pas sanctionnés, même 1 mois après la sortie

Mes Notes :

Actuellement, 6/10

Dans 5-6 mois, 8/10

Publicités

Publié le 30 mars 2016, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :