[Test] Act of Aggression, un vibrant hommage à l’âge d’or du STR ?

actofaggressionTitre : Act of Aggression

Développeur : Eugen Systems

Date de sortie : 02/09/2015

Plateformes : PC uniquement

Pas d’orcs ni d’elfes, ni de périodes d’un lointain passé ou d’un futur ultra avancé, Act Of Aggression, c’est un hommage au jeu de stratégie de guerres de notre époque, avec des chars, des explosions, du pétrole et des crédits. Et quand en plus c’est développé par des français, bah on fait cocorico !!!

La Campagne, ça vous gagne !

actofaggression-01L’histoire prend place dans un futur très proche, puisque les évènements relatés sont à peine 10 ans après notre époque actuelle. On incarne une tête de la Chimère, une organisation financée par l’O.N.U. chargée de faire régner l’ordre. Son principal ennemi, c’est le Cartel, une autre organisation mystérieuse dont les dirigeants sont des hommes / femmes dans l’ombre qui s’appellent par des pseudos et qui a à son actif la chute de plusieurs grosses puissances mondiales comme la Russie. Sa nouvelle cible, ce sont les Etats-Unis et notre but sera d’empêcher la disparition de l’oncle Sam via 2 campagnes assez bien fichues, l’une de la Chimère comportant 10 missions et l’une du Cartel qui relate les évènements de la campagne de la Chimère, mais sous un angle différent et composée de 5 missions. actofaggression-02Première remarque, on a 3 factions jouables mais seulement 2 campagnes. Même si on joue parfois les USA dans la campagne de la Chimère, une campagne dédiée n’aurait pas été de trop, ou des missions dédiées aux USA à la limite. Là on a une histoire globale racontée sous 2 angles différents mais on joue principalement la Chimère, c’est dommage je trouve. Les missions sont assez variées, tout comme les situations, même s’il s’agira, comme au bon vieux temps, de construire une bonne grosse base et d’envoyer une pelletée de chars et / ou une nuée d’hélicoptères pour raser le ou les camps adverses. actofaggression-03Niveau durée de vie, on bouclera les 2 campagnes en une petite quinzaine d’heures, voir un peu moins si on « rush ». L’histoire est assez complexe à base de conflits politiques et j’en passe, et même si tout est fait pour intéresser le joueur avec des flashs infos type C.N.N., je confesse n’avoir pas trop accroché. Mais bon ça c’est complètement subjectif. Signalons au passage qu’il n’y a pas de voix françaises, pour un jeu français c’est étonnant mais moi ça ne m’a pas gêné outre mesure…

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes

actofaggression-04Développé par les français d’Eugen Systems, Act of Aggression suit la bonne série commencée par Act of War sorti en 2005, à savoir proposer un gameplay à l’ancienne comme celui de la série Command & Conquer, tout en y apportant quelques bonnes idées pour moderniser un peu la formule. Déjà, il sera capital de capturer une banque en début de partie, et de tenir cette position stratégique. Nouveauté de cet opus, la banque apporte en continu une des 2 ressources de base, ce qui permet d’alimenter les réserves pour se développer en toute tranquillité. actofaggression-05Sachant que chaque joueur à une banque pas loin de sa base, le but sera d’envoyer des unités en nombre pour prendre celle de l‘adversaire ou une autre de la carte, et surtout de la tenir. Ensuite il y a une troisième ressource qui sera nécessaire en milieu / fin de partie, afin de développer les bâtiments / unités / améliorations ultimes de chaque faction, dont les fameuses Supers Armes. Ces dernières font des ravages, et sont par exemple une bombe nucléaire ou un rayon orbital, rien de bien original mais les effets parlent d’eux-mêmes. actofaggression-06Chaque faction possède la sienne, et le seul moyen d’en avoir d’autres sera de capturer des bâtiments ennemis, d’autres factions de préférences. On peut ainsi « bêtement » raser la base adverse mais aussi détruire les défenses et envoyer des ingénieurs pour prendre possession des bâtiments ennemis, histoire de profiter de leurs technologies / unités. Reprenant le principe du pierre-feuille-ciseaux, ou Shifumi, chaque faction a des avantages et des inconvénients. Le Cartel par exemple, qui est une faction vraiment amusante à jouer, bénéficie de technologies très avancées et d’un camouflage pour ses bâtiments ( !!! ) en plus d’avoir les ¾ de ses unités furtives et qui font vraiment beaucoup de dégâts. La contrepartie, c’est que l’ensemble est très couteux et aussi très fragile. On n’a rien sans rien…

Ça roule des mécaniques

actofaggression-07Comme tout bon STR qui se respecte (mis à part chez Blizzard), la campagne ne sert finalement que de didacticiel où on apprend à utiliser les différentes factions et leurs unités. Le gros de ce genre de jeux se situe du côté du mode escarmouche (contre des IA) et / ou du côté des modes en ligne. Ici, on a un mode Escarmouche très complet où on peut s’affronter avec / contres des IA à difficultés réglables comme dans tout bon STR. Il y a aussi la quantité de cartes histoire de ne pas se lasser trop vite. Côté modes en ligne, c’est un peu plus mitigé puisque pendant que je jouais au jeu (en janvier 2016), il était difficile voire impossible de trouver une partie en ligne, malgré les plusieurs centaines de milliers de joueurs connectés chaque soir (on a le chiffre en bas de l’écran, je ne l’invente pas !). actofaggression-08Ne jouant en ligne que pour avoir les succès correspondants, je me suis lié avec un allemand pris au hasard sur le canal général (car depuis ce biais bizarrement on pouvait rejoindre une partie très facilement…), et on a pour ainsi dire fais tous nos succès ensemble. Assez navrant d’en arriver à ce genre de magouilles pour trouver ne serait-ce qu’une partie en ligne, surtout pour un STR qui mise là-dessus. Bon à priori Eugen était sur le coup si j’en crois les patchs qui ont suivis, mais bon durant les 20 heures que j’ai passé sur le titre, j’ai eu des soucis pour jouer en ligne, et je ne suis pas le seul si j’en crois les propos tenus sur le canal du jeu… actofaggression-09Enfin, côté technique le jeu est joli, avec des jolis effets en tous genres (explosions, champignon nucléaire, rayon orbital et j’en passe et plutôt bien optimisé si j’en crois là encore ce qui s’est dit sur le sujet à droite et à gauche. On est en revanche loin de la baffe graphique que nous ont mis à l’époque les Command & Conquer et consorts, la faute à l’emploi d’un moteur maison qui a déjà quelques années au compteur. Je dirai pour finir que le jeu reste fluide en toutes circonstances même quand ça pète de partout, et c’est bien là l’essentiel !

yesAct of Aggression fait donc du neuf avec du vieux, et il le fait bien. Les banques à capturer tout le long de la partie dynamise le jeu, les 3 factions sont assez différentes (même si seul le Cartel se démarques des 2 autres), et il y a de quoi faire côté cartes en mode escarmouche ou en ligne. Dommage que la campagne s’enlise rapidement dans un classicisme trop prévisible et que lorsque j’y jouais, il ait fallu magouiller pour pouvoir jouer en ligne et que malgré les plusieurs centaines de milliers de joueurs connectés, il soit si difficile de trouver une partie. Enfin bon, le problème est maintenant résolu donc vous pouvez y aller sans risques !

J’ai aimé

+ Graphiquement honnête avec quelques jolis effets

+ Fluide en toutes circonstances

+ Gameplay à l’ancienne dynamisé avec quelques nouveautés appréciables

+ 2 Campagnes qui racontent la même histoire sous un angle différent

+ Le Cartel, une faction difficile à maîtriser mais géniale à jouer

+ Mode escarmouche complet avec moult maps

+ Bonne durée de vie

J’ai pas aimé

– 3 factions et seulement 2 campagnes ?

– Difficile de trouver des parties en ligne alors que c’est blindé de monde (problème réglé depuis)

– Campagnes assez classiques niveau narratif, et prévisibles

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 18 mars 2016, dans Tests, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :