[Test] Assassin’s Creed III : La Tyrannie du Roi Washington, le DLC de l’abus ?

ac3dlcwashingtonTitre : La Tyrannie du Roi Washington

Développeur : Ubisoft Montréal

Date de sortie : 20/02/2013 – 19/03/2013 et 23/04/2013

Plateformes : PC / PS3 / WiiU / Xbox 360

En marge d’Assassin’s Creed III que j’ai refait récemment, il y avait l’unique DLC narratif, La Tyrannie du Roi Washington, décomposé en 3 parties. Proposant un univers alternatif, je me suis plongé dans cette histoire et maintenant que je suis remonté à la surface, c’est l’heure du verdict…

Déshonneur

ac3dlcwashington-01Première partie du DLC, Déshonneur sert d’introduction et pose l’intrigue de ce DLC. Il utilise le principe de l’univers alternatif, Connor n’a jamais reçu la formation d’Assassin auprès d’Achille, sa mère est vivante et le gros méchant est donc Washington, à qui la Pomme d’Eden a fait tourner la tête. En revanche Connor, lui comme le joueur, se souvient de ses aventures qui n’ont jamais existé dans le monde de ce DLC, et a donc bien du mal à comprendre ce qu’il s’y passe. Cette première partie se passe dans la zone Frontier, plutôt orienté nature donc, et il ne sera pas possible d’explorer les 3 autres zones que sont le domaine, Boston et New York. Si le fait de ne pas se rendre au domaine est justifié par le scénario, ne connaissant pas Achille Connor n’a aucune raison de se rendre là-bas, les 2 autres villes sont en revanche sont franchement limite, surtout qu’avec le principe de l’univers alternatif, on aurait franchement voulu s’y rendre. ac3dlcwashington-02Pour 10 € la première partie du DLC, il faudra se contenter de la Frontier et s’il y a quelques trucs annexes à faire, ce n’est pas non plus ces choses-là qui rallongeront la durée de vie de l’histoire, qui se plie en 3 heures en traînant les pieds. La seule chose nouvelle du DLC en plus de l’univers alternatif, c’est une sorte de pouvoir qu’on obtient après le premier tiers de l’aventure. Baptisé Pouvoir du Loup, ce dernier permet tout simplement de devenir totalement invisible, en échange d’une santé qui fond comme neige au soleil. Sauf que vu que la vie remonte toute seule, on aura qu’à se cacher dans un buisson pour la remonter, avant de repartir en mode fantôme. Du coup, en plus d’être court, ce DLC est d’une simplicité incroyable à cause des abus de ce pouvoir, ce qui raccourcit d’autant plus sa durée de vie. Décidemment…

J’ai aimé

+ L’histoire alternative

+ Le Pouvoir du Loup…

+ A la fin on a envie de voir la suite !

J’ai pas aimé

– Pas bien long

– … même si c’est abusé et que ça ruine toute difficulté

– Seulement la zone Frontier !

– Le prix abusé de 10 € pour seulement la première partie…

La Trahison

ac3dlcwashington-03Deuxième partie du DLC, Trahison sort 1 mois après Déshonneur et reprend directement à la suite du bon cliffhanger de ce dernier. Ca se passe cette fois à Boston, toujours dans cet univers alternatif où l’on croisera beaucoup de personnages de Assassin’s Creed III ayant ici un rôle différent, parfois à l’opposé du jeu initial. Comme Déshonneur on sera cloisonné à Boston, sauf que cette fois Ubisoft s’est payé le luxe de sabrer la zone, soyons clair le Boston du DLC est beaucoup plus petit que le Boston d’Assassin’s Creed III. On retrouve les mêmes tâches annexes que dans Déshonneur à quelques variantes près et elles n’ont d’intérêt que si vous chassez les succès / trophées. Bien plus tôt que dans la partie précédente, on récupèrera un nouveau pouvoir, le Vol de l’Aigle et alors que narrativement on comprend que ce dernier remplace le Pouvoir du Loup, il n’en est rien ac3dlcwashington-04et on aura donc 2 pouvoirs complètement fumés qui consomment de la vie. Le principe de rechargement de la santé n’ayant pas changé, il suffit de se cacher 10 secondes dans un buisson pour recharger les batteries et ainsi continuer d’user et d’abuser des pouvoirs. Le Pouvoir du Loup permettait de se rendre invisible, celui de l’Aigle permet de passer de toit un toit en une pression de bouton, idéal pour fuir quand on a une armée de tuniques rouges au cul ! Avec les 2 on est donc Dieu le père, car on s’infiltre avec le Loup et en cas de pépin on peut fuir avec l’Aigle, bref le premier était simple, le deuxième est donc enfantin !!!

J’ai aimé

+ L’histoire alternative

+ Le Pouvoir de l’Aigle…

+ A la fin on a envie de voir la suite !

J’ai pas aimé

– Pas bien long

– … même si c’est abusé, qu’on garde le Loup et que ça ruine toute difficulté

– Seulement une « partie » de Boston !

– Le prix abusé de 10 € pour seulement la première partie…

Rédemption

ac3dlcwashington-05Troisième et dernière partie de cette histoire alternative, Rédemption se passe donc à New York, enfin une partie de New York hein, car comme la partie Précédente avec Boston, les développeurs ont cru bon de nous donner accès qu’à une partie de la carte… Comme Trahison, on récupère dès le début un nouveau pouvoir, et comme cette dernière, on garde ceux d’avant. On pouvait se rendre invisible, on pouvait fuir facilement, il ne manquait qu’un bon pouvoir pour combattre, eh bien bienvenue au Pouvoir de l’Ours, qui permet de faire du bon gros dégât de zone avec une portée de ouf par-dessus le marché, rendant, encore plus que les autres, cette partie tellement facile qu’on peut limite jouer qu’avec un doigt lol ! ac3dlcwashington-06Et les missions plutôt orientées action vous feront vous servir de ce dernier pouvoir à foison, et là pour le coup il faudra bien surveiller sa vie vu qu’on est encerclé par pas mal de soldats on aura tendance à se laisser emporter et à se retrouver vite fait avec un poil de cul de vie. Cette partie est aussi la plus longue avec un en plus un combat de boss long et assez chiant. Enfin bon ce coup-ci l’histoire se termine enfin et on pourra donc retirer le poing qu’Ubisoft nous aura mis dans le fion avec des 3 DLC qui n’en sont en fait qu’un seul à 10 € chacun, ce qui fait quand même cher payé pour 7-8 heures au total…

J’ai aimé

+ L’histoire alternative

+ Le Pouvoir de l’Ours…

+ A la fin on a envie de voir la suite !

+ Le combat de boss de fin

J’ai pas aimé

– … même si c’est abusé, qu’on garde le Loup et l’Aigle et que ça ruine toute difficulté

– Seulement une « partie » de New York !

– Le prix abusé de 10 € pour seulement la troisième partie…

– Le combat de boss de fin

yesPour résumer : ce DLC en 3 parties est sympathique, mais je ne le conseille pas au prix fort de 30 €. Les zones sont connues et cloisonnées, les choses annexes peu variées et répétitives et il n’y a guère que l’histoire qui tire son épingle du jeu. Chaque partie est de plus en plus facile vu que comme avec les politiques, on a droit au cumul des mandats, euh pouvoirs, si bien que le tout est assez court, entre 8 et 10 heures en trainant vraiment beaucoup les pieds. A faire pour les fans de la saga donc, mais pas à 30 €, on le trouve désormais pour moins de 10€ et en cherchant bien on peut trouver le Season Pass pour environ 5 €, au pire attendez les soldes car pour une poignée d’euros ça vaut le coup !

Ma Note Globale : 6/10

Publicités

Publié le 13 juin 2015, dans Tests, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :