[Test] Assassin’s Creed 4 : Black Flag – Le Prix de la Liberté !

ac4bflpdllTitre : Assassin’s Creed 4 : Black Flag – Le Prix de la Liberté

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 17/12/2013

Parmi la ribambelle de DLC disponibles sur AC4, et donc inclus dans le Season Pass, seul 1 est véritablement intéressant puisqu’il s’agit d’une nouvelle aventure mettant en scène le second d’Edward Kenway, le héros de AC4. Du coup j’ai acheté le DLC seul, à 5€ au lieu de 10€ et je m’en vais vous donner mon point de vue sur ce DLC, surprenant à plus d’un titre…

ac4bflpdll-01On commence le DLC 15 ans après la fin de Black Flag et aux commandes d’Adewalé, l’ancien second du héros d’AC4 aujourd’hui capitaine et assassin confirmé. On débute l’aventure à bord d’un bateau et après un combat inégal contre un gros navire et une fuite en pleine tempête, on se retrouve catapulté à Port-au-Prince. C’est là qu’on découvre alors le gameplay assez atypique de ce DLC, à savoir le sauvetage d’esclaves et leur « embauche » dans une pseudo armée de révolutionnaires. Ce nouvel élément de gameplay se retranscrit partout dans la ville de Port-au-Prince, avec des ventes aux enchères où il faut surenchérir pour libérer les esclaves, des esclaves emprisonnés où il faut subtiliser la clé au geôlier, des escortes où il faut occire les gardes et des camps de travails où il faut buter les bourreaux. Libérer des esclaves permet de débloquer des améliorations pour Adéwalé et pour son navire. Car si au début on fait 3-4 missions sans prendre le large, on retrouvera la joie de pouvoir naviguer sur une mini map comparé à celle de Black Flag, mais où il y a tout un tas de choses à faire. ac4bflpdll-02Epaves sous marines à fouiller, îles à explorer, plantations d’esclaves à libérer (il faut tuer un certain nombre de gardes pour cela) et aussi, des navires négriers à couler, en libérant les esclaves au passage. Les missions de la campagne sont au nombre de 9, avec des objectifs assez variés même s’il ressemblent à ceux de Black Flag, malgré 1 ou 2 coups de génie comme cette mission où on libère un navire négrier, que ça ne se passe pas comme prévu et qu’il faut s’échapper de la cale alors que le navire est en train de couler. Il n’y a pas de navires légendaires et de forts à affronter, mais le contenu du DLC en comptant histoire et activités annexes atteint les 6-7 heures, ce qui est plutôt correct. Le prix de 10€ exigé pour y accéder l’est un peu moins, et je conseille comme toujours d’attendre des promos et soldes pour se le procurer à moindre frais…

yesBilan assez positif pour ce DLC qui, bien que vendu un peu cher propose 9 missions efficaces en dépit d’un classicisme évident, mis à part 1 ou 2 missions. Reste un jeu qui reste assez joli en 2014, avec un contenu qui ferait rougir les 3/4 des DLC et le plaisir de retrouver la machette, la fille spirituelle du tomahawk de AC3. Un très bonne surprise, qui rejoint les quelques avis disponibles ici et là sur la toile…

J’ai aimé

+ Toujours aussi joli

+ Missions efficaces, dont certaines vraiment bien !

+ Pas mal de choses à faire

+ La libération des esclaves

+ Les améliorations d’Adéwalé et du bateau

+ La machette = un must !

J’ai pas aimé

– Un peu cher pour ce que c’est

– Ceux qui n’ont pas aimé Black Flag n’aimeront pas ce DLC

– Les mêmes mécaniques de jeu

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 16 décembre 2014, dans Tests, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :