[Test] Castlevania : Lords of Shadow – Mirror of Fate HD !

mirroroffatehdTitre : Castlevania : Lords of Shadow – Mirror of Fate HD

Développeur : MercurySteam Entertainment

Date de sortie : 27/03/2014

Peu après la sortie de Lord Of Shadow 2, Konami s’est quand même décidé à sortir une réédition du jeu sorti sur 3DS l’année d’avant, pour contenter les fans et accessoirement expliqué le début de LOS 2. L’ayant acheté il y a quelques mois et n’ayant toujours pas fait LOS 2, je me suis mis au jeu avant de commencer ce dernier. Voici mes impressions…

Note : Il est difficile de parler de Mirror Of Fate sans évoquer la fin de Lords Of Shadow, surtout vu ce que c’est la suite directe. Le test suivant contient donc des spoilers sur Lords Of Shadow, mais aucun sur Mirror Of Fate, comme à mon habitude.

Mirror Of Fail

mirroroffatehd-01On commence un petit tutoriel avec Gabriel, le héros de Lords Of Shadow, avant de passer très rapidement au véritable début de ce Mirror Of Fate. Premier choc, les graphismes, tout simplement hideux. Je sais bien que c’était une version 3DS à la base, mais ça aurait mérité un peu de retraitement. Ici, que dalle, et la version 3DS est transposée telle quel à l’écran, avec à peine un lissage, et ça pique. Passé ce choc, on constatera aussi que la vue TPS de Lords Of Shadow a disparu, pour laisser place à une « vieille » vue de côté, qui même si elle permet des esquives, reste quand même bien moins intéressante, immersive et technique que la vue TPS. Côté cut-scene et cinématiques, les classieuses scènes faites avec le moteur du jeu laissent place à des espèces de Novels, très moches et grossièrement animées. mirroroffatehd-02Ensuite on s’étonnera de la durée des niveaux, très courte, et ça arrive qu’on termine un level en 10 minutes voir moins. Forcément, à côté des vastes et riches décors de Lord Of Shadow, là encore, la différence est nette et pas vraiment l’avantage de Mirror Of Fate. Idem côté level design, c’est un gros cran en dessous des habitudes de la série, ce qui mis tout ça bout à bout, donne l’impression de jouer à un sous Castlevania ou à un Castlevania au rabais. On peut alors se demander pourquoi MercurySteam a développer ce jeu sur 3DS, alors que d’une part le parc de consoles était bien moins vaste que les consoles de salon et que d’autre part les limitations techniques de la portable de Nintendo ne pouvaient donner lieu à un jeu équivalent en terme de contenu et de gameplay à ce qu’ils avaient fait sur PS3 / Xbox 360 et PC. Tout ça au final pour sortir ce remake HD 1 an plus tard sur ces mêmes plateformes en plus. Un remake vendu tout de même au prix léger de 12 €, on remercie Konami pour l’effort !

La castagne, ça vous gagne !

mirroroffatehd-03C’est vraiment dommage, car tout le reste est plutôt bon. Si on met de côté la vue, le gameplay est même assez fidèle à la série, même si les persos sont moins bien animés et du coup plus mous. On a donc une histoire qui prend place après la transformation de Gabriel en Dracula, avec 3 histoires différentes, avec un personnage inédit à chaque fois. Ces 3 mini quêtes se bouclent en une dizaine d’heures, légèrement moins que LOS mais tout à fait honorable pour un jeu qui sort sur console portable. On incarne donc Simon Belmont le petit fils de Gabriel, Trévor Belmont le fils de Gabriel dont on lui a caché l’existence et enfin Alucard, qui est un vampire. Les 3 personnages ont donc leur aventure distincte, et seulement 2 sur les 3 se déroulent au même moment (Simon et Alucard). Sur ces 3 aventures, on a donc à chaque fois un personnage différent, avec ses objets et pouvoirs propres. mirroroffatehd-04Si Trévor et Simon ressemblent à Gabriel niveau feeling (en même temps ils bossent tous les 3 pour la Confrérie), Alucard est lui, particulièrement nouveau. Il a des pouvoirs assez différents des autres et il est particulièrement jouissif à incarner. Une sorte de prélude à LOS 2 dans lequel on incarnera Gabriel devenu Dracula, c’est plutôt habile de la part du développeur. Le scénario est donc divisé en 3 parties, chacune apportant des réponses sur l’intrigue. Malheureusement une fois le jeu fini, on ne connaît pas le fin mot de l’histoire ce qui est assez frustrant. Vu que LOS 2 se passe des siècles plus tard on devine un peu la tournure des évènements, mais c’est vraiment dommage de devoir attendre de jouer à LOS 2 pour avoir les réponses à l’histoire de Mirror Of Fate… D’autant que les aventures de nos 3 protagonistes ne se passent pas dans l’ordre : on commence par Simon, on enchaîne avec Alucard et on termine par Trévor. Sachant que l’histoire de Trévor se passe bien avant celles de Simon et Alucard, ce sont ces dernières qui finissent l’intrigue…

Rush Hour

mirroroffatehd-05Une fois le jeu terminé, on pourra s’essayer au mode Boss Rush. Derrière ce nom se cache un mode de jeu consistant à se farcir tous les boss du jeu, à la suite ( ! ), et avec la même barre de vie ( !!! ). Pour l’avoir fait en mode Extrême, je peux dire que le challenge est assez corsé, il sera impératif de bien connaître les attaques de chaque boss ainsi que leurs faiblesses respectives, sans quoi il vous sera impossible d’en venir à bout. On peut donc se dire que c’est une sorte de mode survie. Ces combats de boss sont une grosse réussite, avec des ennemis différents, tant au niveau du look qu’au niveau des techniques, alors les compiler dans un mode tel que Boss Rush est une bonne idée. mirroroffatehd-06Le jeu de base n’étant pas forcément très compliqué en normal, ça fera tout drôle à la plupart des joueurs, bien que si vous chassez les trophées / succès, vous serez d’une part obligé de vous coltiner ce mode, mais d’autre part vous devrez faire le jeu en mode Prince des Ténèbres, un mode extrême bien dur pour le coup, ce qui vous préparera au mode Boss Rush. Avec ce mode en plus, la durée de vie du jeu passe donc les 12 heures, ce qui est tout à fait honorable pour un jeu vendu 12 €. A noter que pour une raison qui m’échappe, la version PS3 du jeu ne comporte pas les mêmes trophées (20 trophées ) que les succès PC / Xbox 360 (23 succès ), avec une grosse épine du pied en moins puisque le mode Boss Rush peut être fait en facile, alors que sur PC / Xbox 360 c’est Facile, Normal, Difficile et Prince des Ténèbres, donc extrême. Le reste est sensiblement identique…

yes

Impressions moyennes pour ce jeu, qui est une transposition du jeu 3DS avec tout ce que ça implique. Niveaux très courts, graphismes immondes, vue de côté et j’en passe, le jeu s’articule en plus autour de 3 aventures distinctes, ce qui se traduit par 3 protagonistes et autant de courts périples. Cependant les 3 personnages sont différents et il n’y a pas de recyclage dans les pouvoirs. Si le scénario est intéressant, je trouve dommage qu’une fois les crédits passés, on ne connaisse pas le fin mot de l’histoire. Pour ça, il faudra jouer à Castlevania : Lords Of Shadow 2, sachant que c’est mieux d’avoir fait Mirror Of fate avant. Et vu le prix, je le recommande quand même !

J’ai aimé

+ 3 persos, 3 aventures

+ 3 persos assez différents et avec des pouvoirs inédits

+ L’histoire, passionnante et riche en rebondissements

+ Des combats de boss bien cool

+ Alucard

+ Le mode Boss Rush, bien corsé

+ Bonne durée de vie globale

+ Le prix

J’ai pas aimé

– Mon dieu que c’est moche !

– Les cut-scene façon Novel

– Peu d’armes / de pouvoirs

– Vue de côté / fini la vue TPS !

– Niveaux très courts

– On a vraiment l’impression de jouer à un Castlevania au rabais

– Le jeu se finit sans qu’on sache vraiment le fin mot de l’histoire…

– Pas de sélection de niveaux / chapitres comme dans LOS

Ma Note : 6/10

Publicités

Publié le 5 décembre 2014, dans Tests, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :