[Test] Diablo 3 : Reaper Of Souls !

d3rosTitre : Diablo 3 : Reaper Of Souls

Développeur : Blizzard

Date de sortie : 25/03/2014

Blizzard ayant fait de grosses modifications sur le jeu 1 mois avant la sortie de l’extension, je me suis remis à Diablo 3 à ce moment-là. Fini les objets aux caractéristiques inappropriées et fini l’hôtel des ventes, 2 gros soucis qui motivent à se replonger correctement dans le roi des hack&slash. Puis l’extension est arrivée, avec au programme une nouvelle classe, un nouvel acte et un mode aventure prévu pour occuper les joueurs hauts niveaux…

La Mort vient d’en haut

d3ros-01Première nouveauté, un nouvel acte et donc la suite de l’histoire. Diablo est mort (enfin, jusqu’à son retour lol) et la pierre d’âme noire est confiée à Tyrael qui va l’enfermer au fin fond d’une grotte. Mais là, Malthael, ancien archange de son état, retourne sa veste et vole la pierre, qui renferme l’âme des Démons Primordiaux. Et c’est à Ouestmarche que Malthael élit domicile, et que notre bon vieux personnage devra l’en déloger. Un scénario assez générique vous en conviendrez, qui est globalement accompagné d’une narration pas spécialement mémorable, une habitude pour la série. En même temps, c’est pas vraiment ce qu’on demande à un hack & slash, même si on ne cracherait pas sur une amélioration. On se prend par contre une belle grosse baffe avec la cinématique d’intro, comme d’habitude avec Blizzard. Techniquement, cet acte 5 regorge d’effets en tous genres qui embellissent vachement les zones de jeu. d3ros-02On sera aussi surpris de constater que les zones sont toutes assez variées, excepté celles du marais et du cimetière. On pouvait être inquiet sur le contenu de ce « seul » acte en plus, alors que le jeu de base en comporte 4. Et bien on y passera bien une dizaine d’heure en jouant en mode de difficulté Tourment, ce qui est plus que correct je trouve. Les nouveaux monstres sont originaux et les boss (enfin !) coriaces, du moins en Tourment. Si leurs attaques obligent au joueur de s’adapter (fini les « je reste devant toi et je te poutre la gueule »), c’est surtout leur nombre assez hallucinant de PV qui font durer les joutes, avec l’expression consacrée « Sac à PV ». Sur le premier par exemple, on s’y est mis à 2, sachant que je m’étais fait poutrer 3 fois avant, à l’usure. Un changement très apprécié, car les boss de Diablo 3 n’étaient pas vraiment mémorables, au-delà de leur taille imposante, les patern étaient relativement simples à maîtriser et on les massacrait assez vite. Mention spéciale au boss de fin de cet add-on, Malthael, avec un combat assez épique et un boss qui envoie bien je trouve. Un add-on globalement plus difficile que Diablo 3, et c’est tant mieux !

Chassé-Croisé

d3ros-03Le nouveau venu, le Croisé, est une classe pas si inédite que Blizzard veut nous le faire croire. Ceux qui ont retourné Diablo 2 dans tous les sens comme moi ne seront pas dupes, le Croisé n’est ni plus ni moins qu’une repompe quasi intégrale du Paladin de Diablo 2. Alors oui l’histoire du personnage n’est pas la même et le crédo qu’il suit n’est pas identique, mais dans les faits, clavier / souris en main ça se joue pareil… Et derrière les bonnes intentions de Blizzard à proposer une classe « Best Of » de Diablo 2 en hommage se cache quand même un flagrant coup de fainéantise / manque d’inspiration, alors que les classes de base de Diablo 3 proposait justement des classes inédites comme le moine et le féticheur. On aurait pas craché sur une classe vraiment inédite du coup, en remplacement du Croisé ou carrément en plus. Surtout que pour un add-on, la facture c’est 40€ (alors qu’avant le rachat par Activision, c’est 25-30€) une taxe Activision dont les joueurs se passeraient bien, version boîte et démat. Même combat, même s’il était possible de le trouver à 30-35€ sur les sites de vente de clés en ligne. d3ros-04Ce coup de gueule de côté, le Croisé est néanmoins agréable à jouer et c’est un véritable char d’assaut, encaisseur de pains de première classe. Il faut dire que Monsieur peut équiper simultanément un bouclier et une arme à deux mains, le tout sans malus, ce qui lui permet, en plus d’être ultra résistant, de distribuer de bien belles patates. Ses sorts et attaques spéciales sont assez classes et efficaces, sans parler de 2-3 trucs assez abusés, ce qui en fait sans trop forcer la meilleure classe du jeu, comprenez par-là la plus équilibrée entre dégâts et résistance. Il faudra par contre se retaper le jeu depuis le début si vous voulez monter un Croisé, car ce dernier sera obligatoirement niveau 1, bien qu’il soit possible de monter très rapidement grâce à un ami jouant en Tourment… Dernier détail de poids, le Croisé est la classe idéale pour jouer en hardcore, où la mort est définitive. Les stats ne trompent pas, depuis la sortie de l’extension, les parties en hardcore se sont multipliées, avec une domination claire et nette du Croisé…

Les « joies » de l’aléatoire

d3ros-05Depuis Diablo premier du nom, Blizzard a adopté le principe de l’aléatoire pour ces niveaux, qui du coup d’une partie sur l’autre ne se ressemblent jamais. Les pnj et objectifs de quêtes sont aussi générés aléatoirement, ce qui fait qu’on se lasse beaucoup moins rapidement. Déjà sur Diablo 3, ce truc m’avait saoulé, car aléatoire je veux bien, mais quand on se tape des heures de suite sur une map et qu’un event n’apparaît jamais, là c’est plus de l’aléatoire, c’est du bug. A tel point que j’avais fini par laisser tomber, à plus de 4000 points de hauts faits sur 4100 de mémoire, car ce qui me manquait n’apparaissait jamais. Sur cet add-on, j’ai eu la joie de revivre la même chose, ce qui fait que je l’ai laissé tomber bien plus rapidement que je l’escomptais. En effet, il existe un paquet d’events / monstres / quêtes buggés, à tel point qu’il est impossible d’avoir 100% des hauts faits. Et moi en général je m’efforce de faire mes jeux à 100%, donc là je ne peux pas à cause de Blizzard et ça m’a gonflé. Le point d’orgue a été ce samedi après-midi où avec ma chérie on a fait la même zone pendant des heures pour avoir 1 event qui nous manquait à tous les deux. d3ros-062 PC donc 2 parties différentes, et si l’un de nous deux tombait sur l’event il invitait l’autre. Bah sur 3 ou 4 heures de farm, à 2, bah on n’est pas tombé 1 seule fois dessus. Après ça j’ai décidé de laisser tomber, non seulement ce haut fait, mais aussi le jeu. Car avec tous les joueurs et les retours sur les problèmes, bah avec les bonnes maintenances presque tous les mercredis, bah ils ne sont pas foutus de régler les problèmes. D’ailleurs, les versions consoles se sont pas online obligatoires et ne connaissent donc pas la frustration de ne pas pouvoir jouer au jeu lors des maintenances, pour le coup c’est bien la seule fois où je recommanderai une version console xD Enfin, signalons que les erreurs 37 et autres problèmes de connexions n’ont pas perturbés la sortie, aussi étonnant que ça puisse paraître. Le premier week end on a eu de l’attente, mais pas de black out pendant 1 journée, y’a du progrès c’est bien ! (encore que je comprends pas pourquoi le jeu ne passe pas hors ligne…) Un mot enfin sur le mode Aventure, qui permet de parcourir le jeu entier, tous actes confondues et qui génère des quêtes sous forme de primes, la solution pour farmer sans ennuyer. C’est une vraie trouvaille de la part de Blizzard, malheureusement le farm des hauts faits expliqué plus haut a eu raison de moi avant que je m’y essaye vraiment…

yesDiablo 3 : Reaper Of Souls est donc une bonne extension, comme l’ont été toutes les extensions des jeux Blizzard. Mais entre la facture de 40€, la narration pas géniale, et les jours de maintenance où on ne peut pas jouer, même en solo, les bons côtés prennent un sérieux coup. Pourtant ils sont bien là, techniquement et artistiquement c’est très joli, les monstres et les boss donnent enfin du fil à retordre, le mode Aventure qui est bien conçu et bien pensé, la nouvelle classe qui envoie et les cinématiques qui tuent la rétine. Et puis ça reste aussi le meilleur Hack&Slash, et ça depuis toujours… Mais bon, le côté aléatoire ou plutôt les events / mobs / pnj qui n’apparaissent jamais, ça m’a gonflé. J’avais lâché Diablo 3 pour les mêmes raisons en 2012, j’ai lâché Reaper Of Souls après un mois en 2014, preuve que finalement, ça n’a pas beaucoup changé…

J’ai aimé

+ Nouvelles zones variées et réussies

+ The Best Of Hack&Slash

+ Le Croisé, bien bourrin et ultra résistant

+ Les nouveautés des autres classes

+ Les cinématiques qui tuent la gueule

+ Le mode Aventure

+ Des mobs et des boss coriaces

+ Globalement plus difficile que Diablo 3

J’ai pas aimé

– Le jeu n’est toujours pas offline alors que les versions console le sont…

– La taxe Activision = 40€ pour un add-on, bah voyons !

– Les jours de maintenance = on ne peut pas jouer

– L’aléatoire à la Blizzard = les events / pnj / mobs qui n’apparaissent jamais

– Le Croisé = Le Paladin de Diablo 2, mais en différent

– Histoire et narration au raz des paquerettes

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 3 octobre 2014, dans Tests, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :