[Test] Castlevania : Lord Of Shadow Reverie !

closrTitre : Castlevania : Lord Of Shadow – Reverie

Développeur : MercurySteam

Date de sortie : 19/04/2011

Avec la grande qualité de leur jeu et surtout sa fin incroyable, MercurySteam n’a pas tardé à proposer des DLC, pour expliquer cette fin. Ceci se décompose en deux DLC vendu 8€ l’unité avec pour le fan, la grosse carotte de l’explication de la fin via 2 chapitres bonus. Intégrés dans l’Ultimate Edition de la version PC (et donc gratuits), j’ai donc fait ces DLC, et je me sens obligé de dénoncer cette arnaque…

Lord Of Pauvre

closr-01Je crois qu’honnêtement, on a rarement été pris autant pour des pigeons. Voyez plutôt. Le DLC commence directement après la fin de LOS, quand Gabriel est toujours, disons « lui même » pour ne pas spoiler. Là on retrouve la « petite » Laura, vampire de plusieurs millénaires de son état, qui nous avertit que maintenant que tous les Seigneurs des Ténèbres sont morts, un gros méchant bien plus balèze risque de se réveiller. Bon déjà là y’a un soucis, il faut savoir qu’on affronte dans LOS des gars ultimes, censés être le pire de l’univers (je ne spoil pas mais ceux qui ont fini LOS savent de quoi je parle) alors nous sortir un nouveau démon comme ça, c’est un peu facile et pas vraiment cohérent. Mais admettons. Là on fait 4-5 niveaux dans la ligné de ceux de LOS, on joue Laura par moments, on est content, et au bout d’une heure, le générique de fin. Attttttttt… Il est où le gros démon là qu’on nous a vendu au début ? Il est où ? Bah dans votre cul, car la suite c’est dans le prochain DLC et c’est 8€ de plus mes amis. closr-02Un véritable scandale, car même en n’ayant pas payé les DLC, j’étais fin deg à la fin, alors j’imagine même pas si j’avais dû cracher 8 €. Un foutage de gueule comme on en voit peu, surtout que passé cette « déception », le DLC est loin d’être irréprochable. C’est déjà assez mou par rapport à LOS, ça dure même pas une heure et les classes cut-scene faites avec le moteur du jeu laissent place à des enchaînements d’artworks à peine animés, sans parler qu’on y apprend finalement pas grand chose. Bref MercurySteam profite du succès de son jeu et de sa fin pour vendre plein pot un DLC qui n’est autre qu’un sous jeu de LOS, pas long, pas passionnant et dans lequel on apprend rien. Bref, c’est un peu tard pour prévenir vu que les DLC sont sortis en 2011, mais si vous ne les avez pas fait surtout ne les achetez pas sous peine de vous faire bien avoir, et copieusement (vous aurez deviné que le suivant sera dans la  lignée du premier lol)…

noRoyal Fist Fucking au gantelet en plates (j’essaie d’adapter les expressions au contexte lol), ce DLC n’est ni plus ni moins qu’un honte dans lequel on nous annonce un boss qui sera dans le prochain DLC. C’est court (moins d’une heure), mou du genou et surtout on apprend rien ou presque, sans parler qu’on attend un gros démon qui n’arrive jamais, ah si dans la suite quelques mois et 8€ plus tard. C’est dire, je n’ai pas payé ces DLC et j’ai réussi à être déçu, je crois que là tout est dit…

J’ai aimé

+ C’est beau

+ On joue brièvement Laura

J’ai pas aimé

– 1 chapitre seulement, avec peu de niveaux et dont la suite sera dans le prochain DLC

– On se fout ouvertement de notre gueule

– 8€ l’heure, et en jouant tranquille !

– Rythme assez mou du genou

– Aucune révélation croustillante

– Les cut-scenes en artworks, ils se sont même pas fait chier à les faire avec le moteur du jeu !

Ma Note : 3/10

Publicités

Publié le 14 juin 2014, dans Tests, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :