[Test] Super Meat Boy !

supermeatboyTitre : Super Meat Boy

Développeur : Team Meat

Date de sortie : 30/11/2010

Acheté pour quelques euros lors des soldes Steam, j’ai récemment joué et terminé Super Meat Boy, l’un des gros succès indépendant de ces dernières années. Réputé comme un hommage au rétro et ultra difficile, je suis heureux de vous annoncer que cette fois ce n’est pas des conneries et qu’il ne doit pas être sous estimé…

La tête dans le rétro

supermeatboy-01Quand on joue aux jeux d’aujourd’hui avec des graphismes full HD blindé de jolis effets, lancer un jeu rétro peut faire mal aux yeux, et pourtant fin 2010, la Team Meat a fait le choix de sortir un jeu dédié à ces derniers, avec des graphismes en 2D à l’ancienne et des niveaux assez courts mais bien fichus. Et force est de constater que l’hommage est réussi, tant au niveau de l’aspect visuel, au niveau du level design, qu’au niveau de la bande son. L’histoire est pour le coup elle aussi assez simple, on incarne un bout de viande qui doit sauver sa belle des mains du méchant, un clin d’oeil à Mario comme il y en a une pagaille à moult jeux, avec des persos et des références dans les décors, notamment dans les fameuses warp zone, des endroits cachés à l’intérieur des niveaux avec à chaque fois 2 ou 3 zones à la suite sur un même thème. supermeatboy-02A la fin de chaque monde, il y a un gros boss en général bien hardcore avec des paterns qu’il faudra assimiler pour espérer le vaincre. Niveau contenu, il y a de quoi faire avec 6 mondes composés de 20 niveaux, plus le boss à la fin. Et le DLC où on incarne la femelle du petit Meat Boy est inclus, ce qui fait un monde de 20 niveaux en plus. Si vous obtenez un rang A sur chaque niveaux, vous débloquez la version Dark World de ces derniers, ce qui double la nombre déjà conséquent des mondes, pour une durée de vie exemplaire au final.

La tête dans le mur

supermeatboy-03Surtout que, ce n’est pas un jeu à mettre entre toutes les mains. Etant un jeu de plateforme, le gameplay est assez simple, il faudra sauter et rebondir sur les murs pour éviter les (nombreux) pièges, et vous allez mourir, souvent, très souvent. Si vous parvenez à finir le niveau, un replay vous montrera toutes vos morts sous formes de ghosts jusqu’à finir sur celui qui terminera le niveau. Un bonus qui récompense le joueur, avec la version Dark World du niveau en plus si vous faites moins que le temps cible. supermeatboy-04De réputation hardcore, le jeu est à la hauteur des attentes du gamer même le plus chevroné, avec des succès ultra abusés du genre finir un monde sans crever en une fois, et ce pour chaque monde, Dark World compris. Il faudra beaucoup de patience et de skill pour espérer finir le jeu, et encore plus obtenir la majorité des succès, voir être un dieu pour décrocher le 100% sur ce jeu. Perso il ne m’en manque plus que 3 et j’ai passé plus de 30 heures sur le jeu, à mourir encore et encore pour au final réussir presque tous les mondes sans crever, à part le dernier en Light et Dark World et l’avant dernier en Dark World. Et je suis fier de moi, croyez moi !

yesSuper Meat Boy est un bon jeu, très exigeant et difficile qui demandera beaucoup de patience pour ne serait ce que finir le jeu. Déclaration d’amour au rétro avec ses graphismes 2D blindés de références, il plaira à ceux amoureux du rétro gaming et à ceux en quête de challenge, car croyez moi vous en aurez pour votre argent…

J’ai aimé

+ Une déclaration d’amour au rétro

+ Level design au poil

+ Des mondes assez différents

+ Bande son entêtante

+ Des tas de persos

+ Clins d’oeil en pagaille

+ Sans pitié et ultra difficile, avec les succès qui vont avec

+ Bonne durée de vie

+ DLC inclus

J’ai pas aimé

– Faut des nerfs d’acier

– La physique des persos peut surprendre

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 13 février 2014, dans Tests, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :