[Test] Civilization V Gold Edition !

civ5Titre : Civilization V Gold Edition

Développeur : Firaxis

Date de sortie : 12/02/2013

Licence historique du Pc, Civilization en est donc à son cinquième opus, et c’est seulement maintenant que je m’y intéresse. Jeu de stratégie où il est plus question de gérer tout un éco système que 2-3 ressources, j’ai profité de l’édition Gold, qui regroupe le jeu, tous ces Dlc et sa première extension pour bénéficier de la meilleure expérience possible. Après 40 heures passées sur le jeu, voici mes impressions…

7th Wonders

civ5-01On retrouve sur Civilization le feeling qu’on peut retrouver sur un bon gros jeu de société, type 7th Wonders. On a des peuples au propriétés distinctes avec des unités et bâtiments exclusifs, et on devra mener sa civilization à la victoire via différentes manières, sachant que tout cela s’écoule sur plusieurs siècles. On démarre ainsi à l’âge antique où on devra apprendre à faire du feu et à couler l’acier pour terminer dans le futur avec ses bombes nucléaires et ses mechas de ouf. Pour gagner, il y a beaucoup de possibilités, ce qui fait de Civilization plus qu’un « simple » jeu de stratégie où l’on récolte des ressources pour développer une armée, histoire d’aller raser la base voisine. Satisfaire son peuple, développer des technologies, utiliser la diplomatie, étendre ses terres seront des choses aussi cruciales que construire une armée, car chaque chose augmente les points de victoires, qui en fin de partie désignent le vainqueur. Il y a bien sûr des moyens directs de gagner, comme éliminer tous les adversaires, être le premier à envoyer un homme sur la lune, être élu chef de l’ONU par les autres joueurs ou encore bâtir le projet Utopia, une merveille qui demande énormément de ressources et de temps à bâtir ; mais tous ces moyens sont extrêmement longs et demandent une bonne connaissance du jeu. civ5-02Comme tout jeu de stratégie, il faudra collecter des ressources, sachant que les ressources varient et apparaissent selon l’époque, comme la pierre, le fer et diverses céréales en début de partie ou le pétrole, l’aluminium et l’uranium dans des âges plus avancés. Sachant que vous ne pourrez pas aménager toutes les ressources pour les exploiter, il faudra mettre en place des routes commerciales et des accords avec les adversaires, sachant que rien ne sera gratuit sauf si bien sûr vous jouez la carte de l’intimidation. Ce bon Ghandi ne veut pas vous donner accès à son coton ? Encerclez son territoire avec des trébuchets et il devrait être plus conciliant, voir même vous donner de l’or pour s’excuser. La relation avec les autres peuples est cruciale pour réussir, sachant qu’il sera tout à fait possible de jouer son Lannister des familles, en faisant amis amis avec un peuple pour ensuite le trahir comme un fourbe. Un Lannister paye toujours ses dettes, comme on dit.

Au pays de Ghandi

civ5-03Parmi le « casting », on compte un nombre assez incroyable de civilizations, avec à chaque fois à sa tête une figure emblématique de l’Histoire. Ghandi, Ramsès, Elisabeth, Alexandre le Grand, Bismarck et bien d’autres, on compte pas moins de 43 peuples, ce qui laisse de jolies possibilités, même si le tout s’avère assez deséquilibré, avec des civilizations qui ont des avantages nettement plus cool que celui de, au hasard, Ghandi lol. Ce dernier sera la victime idéale pour débuter tant son avantage et ses unités exclusives font de la peine, ce qui est nettement moins de cas de Bismarck et de ses chars Panzers par exemple. Sur toutes les parties, il y aura aussi les barbares, une race neutre qui fera chier tout le monde, et pourra même défaire des joueurs mal placés ou pas bien préparés. Il sera alors possible de conclure des accords de défense ou alors de profiter qu’un adversaire soit acculé par les barbares pour aller le prendre à revers comme un furet, histoire de mettre la main sur ces précieuses ressources. Grâce à l’extension du jeu, il y a aussi la religion et l’espionnage, qui permettront de faire des jolies choses, comme créer une religion débile mais qui est adoptée de tous ou encore organiser des coups d’état pour déstabiliser un adversaire gênant. civ5-04Malheureusement, et même en étant un gros débutant, il faudra vraiment le faire exprès pour perdre la partie, car l’IA se développe vraiment lentement et il faudra pousser la difficulté sur le 6ème ou 7ème cran pour commencer à avoir un peu de résistance et ainsi exploiter correctement tout le système de jeu. Car développer une religion c’est marrant au début, mais si au bout de la 3ème partie c’est toujours la nôtre qui est adoptée et qu’il n’y en a pas d’autres, c’est pas intéressant. De même, pourquoi envoyer des espions pour voler une technologie alors que l’adversaire a 3 arbres de technologie de retard par rapport à vous ? Les anciens de Civilization, qui ont fait les jeux précédents ont d’ailleurs pas mal gueulé, car ce qu’offre Civilization V + ses Dlc + son extension, c’est juste ce qu’offrait Civilization IV, de base. Il est vrai que la page Dlc du jeu est assez fourni, avec des nouveaux peuples en pagaille, ce qui a du faire grincer des dents mais passe nettement mieux quand on a la version all inclusive…

Un dernier tour et puis s’en vont !

civ5-05Civilization est aussi connu pour son aspect chronophage, et pour l’avoir vécu il dépasse de loin les ténors comme les Elder Scrolls ou les Diablo et compagnie. Jeu au tour par tour, on a un nombre d’actions donné et les unités peuvent se déplacer sur plus ou moins de cases. On est donc sans cesse happer par « Qu’est ce qui se passe au tour suivant ? », et alors qu’il est 22h30 et qu’on veut arrêter de jouer, on se retrouve à minuit passé toujours sur le jeu, sans envie d’arrêter. Une « bonne partie » pouvant s’étaler sur plus de 10 heures, la durée de vie du jeu est sans fin, sachant que les cartes sont gérées aléatoirement et qu’on peut tout paramétrer. Un véritable aspirateur à heures que j’ai décider d’arrêter à mon retour de vacances, pour la santé de mon planning et de ma vie sociale, car commencer une partie c’est signer pour des heures et des heures, avec des samedis pluvieux qui passent à la vitesse de la lumière. Surtout que le contenu est à la hauteur, pour ce jeu qui a déjà 43 civlizations, 287 succès (!!!) mais aussi des scénarios avec des grandes batailles historiques à revivre, il y a, comme si ça ne suffisait pas, des mods en pagaille, comme Games Of Thrones où on incarne les Starks ou encore Final Fantasy VII, où on joue sur la map monde du jeu et où on construit les villes mythiques comme Midgard, Junon et compagnie… civ5-06Tout est fait pour ravir les fans et à inciter à (re)jouer, et  il ne m’aura fallu que parler du jeu pour faire replonger mon ami Nym33p, qui s’est du coup retrouvé dans une partie qu’il n’avait jamais fini, un vrai traquenard qui l’a soulagé de quelques heures lol. Le jeu est certes prenant, mais aussi assez gourmand et joli, avec des tonnes de choses à afficher sur l’écran. On aura aussi la possibilité de faire des zooms / dezooms assez incroyables, pour voir nos ouvriers travailler ou pour avoir une vue imprenable sur le monde… Le design global est aussi impeccable, avec des bâtiments qui évoluent selon les époques, le tout assez naturellement et sans transformations brutales. On pourra aussi transformer nos vieilles unités grâce aux évolutions technologiques, ce qui évitera de se coltiner un vieux trébuchet alors qu’on peut construire des mechas dernier cri.

yesDifficile de ne pas adhérer à Civilization V, qui est incroyablement riche et prenant, avec ses tours à n’en plus finir qui vous scotchent à l’écran des heures durant. Aussi jouissif qu’un jeun de société, avec des tonnes de choses à gérer et plusieurs manières de remporter la partie, je comprends mieux maintenant l’engouement autour de cette licence. Malgré sa tonne de Dlc et ses quelques imperfections, il s’impose sans problème comme un indispensable, et j’y retournerai certainement cet été, pour la sortie de la seconde extension…

J’ai aimé

+ Réalisation solide

+ Gameplay profond et très riche

+ Plein de choses à gérer

+ Plusieurs façons de gagner

+ Enormément de civilizations !

+ Les mods

+ Aller, juste un tour de plus pour voir ce qui se passe…

J’ai pas aimé

– … 3 heures plus tard , t’es toujours dessus !

– Des peuples par très équilibrés

– Il faut jouer en difficulté max pour avoir une IA qui fait de la résistance

– Des tonnes de Dlc…

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 19 juin 2013, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :