[Test] Dishonored : La Lame de Dunwall !

Dishonored_lddTitre : Dishnored : La Lame de Dunwall

Développeur : Arkane Studios

Date de sortie : 16/04/2013

Après s’être essayé aux Dlc du type Challenge, où l’on refait les niveaux du jeu avec du temps et des objectifs divers et variés, le studio Arkane s’est penché sur un Dlc solo, sur un personnage fort et charismatique que l’on croise rapidement dans l’aventure de Dishonored. L’occasion pour le développeur de raconter une histoire parallèle à celle de Corvo, tout en nous soulageant de 10€…

Force et Honneur

Dishonored_ldd-01Exit Corvo le Protecteur de l’Impératrice, on incarne ici Daud, l’homme que l’on croise au début puis plus tard dans Dishonored. Assassin renommé, l’homme ne s’est jamais réellement remis de son dernier contrat, et le sang qu’il a sur les mains le tourmente. Alors quand l’Outsider lui donne une indication sur une possible rédemption, La Lame de Dunwall reprend du service. Dans ce Dlc, c’est surtout l’occasion d’en apprendre plus sur cet énigmatique personnage, relativement peu développé dans Dishonored et qui a tout de même un certain charisme. Personnage torturé, c’est assez rare d’incarner un « méchant », surtout que de son point de vue on est rien de plus qu’un « gentil », qui fait juste son boulot. Après une cultissime séquence d’intro, dans laquelle on vit un moment important de Dishonored, mais du côté de Daud, le décor est planté. Dishonored_ldd-02Au programme de ce Dlc, 3 missions de la même richesse que celles de Dishonored, à base de multi solutions et chemins pour les assassinats, avec une approche directe, plus fine ou carrément fantomatique, c’est à vous de voir et chacune d’elles pourra être rejouée de différente manières pour essayer d’autres façon de jouer. Comme pour Dishonored, il est aussi possible de neutraliser les cibles sans se salir les mains, à base de méthodes plus complexes mais aussi plus gratifiantes pour le joueur, sans oublier que c’est souvent la meilleure façon de faire « payer » comme il se doit nos cibles pour leurs crimes…

Vivre dans la lumière, tuer dans l’ombre

Dishonored_ldd-033 missions ça pourra paraître court, mais on y passe bien 2 heures sur chaque, du moins si on ne fonce pas dans le tas tête baissée hein, ce qui porte la durée de vie à 5-6 heures. Sachant qu’on y revient facilement une deuxième fois pour essayer d’autres approches, on arrive donc à une durée de vie tout à fait correcte pour un Dlc, même s’il est vendu 10€. Le seul truc qui fâche réellement, c’est que ce n’est que la première partie, ce qui veut dire qu’il faudra à nouveau mettre la main à la bourse pour connaître le fin mot de l’histoire, aussi passionnante soit elle. Néanmoins, dans l’océan de Dlc qui sortent, La Lame de Dunwall se situe dans le bon cap, avec une histoire et des personnages travaillés, un gameplay agréable et un contenu assez riche. Dishonored_ldd-04Alors certes c’est 10€, mais pour le coup ça les vaut, car en plus mis à part la dernière mission, les environnements et personnages sont inédits ce qui évite le syndrome du recyclage de décors du jeu de base. Sinon Daud se manie comme Corvo et a même des pouvoirs et des capacités qui lui sont propres, comme la possibilité d’appeler un assassin en renfort ou payer des contacts pour avoir des avantages dans les missions. On regrettera en revanche que les pouvoirs sont moins nombreux qu’avec Corvo, comme la possession qui est ici cruellement absente et qui enlève du coup certaines possibilités.

yesSi vous avez aimé Dishonored et / ou que vous voulez en apprendre plus sur l’univers, alors La Lame de Dunwall ne vous décevra pas. Avec la même richesse que le jeu de base, ce Dlc vous propose 3 missions variées avec une histoire intéressante, sans oublier la phase d’intro qui ravira les fans. A 10€ tout de même, je conseille néanmoins ce Dlc de qualité, qui pour une fois n’est pas une arnaque qui se plie en 2 heures et qui n’apporte rien. La Lame de Dunwall est tout le contraire, même si ce n’est que la première partie…

J’ai aimé

+La séquence d’intro

+ Level design exemplaire

+ Daud, cette classe

+ Même richesse que Dishonored

+ Les nouveaux pouvoirs et capacités

+ Histoire intéressante

J’ai pas aimé

– Ce n’est QUE la première partie…

– Moins de pouvoirs que Corvo

– 10€ quand même…

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 12 juin 2013, dans Tests, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :