[Test] Starcraft II : Heart Of The Swarm !

sc2hotsTitre : Starcraft II : Heart Of The Swarm

Développeur : Blizzard Entertainment

Date de sortie : 12/03/2013

Habituellement les add-on des jeux sortent 1 an voir 1 an et demi après le jeu de base, et Blizzard s’était plié jusqu’ici à la règle. A quelques mois près, ça fera 3 ans que Starcraft 2 est sortit, une (trop) longue attente justifiée par le polish à l’extrême de blizzard, et surtout à l’équilibrage du multi. Mais pour le fan de l’histoire que je suis, le jeu tient il toutes ses promesses ? Réponse tout de suite…

La Reine des Larmes

sc2hots-01Après la grande fin de Wings Of Liberty, on retrouve notre Sarah Kerrigan avec Jim Raynor, le héros Terran, qui ont trouvé refuge dans une base secrète pour échapper à la traque organisée par le Dominion représenté par Mengsk. Si dès le début l’héroïne en impose, ce n’est clairement pas le cas de Raynor qui est relégué ici au rôle de big lover, avec des « ma chérie en pagaille » et un air un peu niais, ce qui ne colle absolument pas au personnage. Passé ce petit reproche, c’est avant tout un plaisir de diriger le Reine des Lames, qui en plus d’avoir un charisme de fou, est tout simplement monstrueuse au combat, avec des aptitudes bien marrantes et ultra efficace. Alors que le scénario laissait penser que le personnage aurait perdu toutes ces capacités, on incarne ici un monstre de puissance, qui partira en quête de vengeance, le tout illustré avec de nombreuses cinématiques, que ça soit avec le moteur du jeu où en image de synthèse, histoire de coller la bonne grosse baffe habituelle. Sérieux les gars de Blizzard, faites un film ! sc2hots-02Je ne m’étendrait pas plus sur le scénario pour ne pas spoiler, mais il tient toutes ces promesses avec des moments forts, même si on pourra reprocher que ça reste assez prévisible. Contrairement à Wings Of Liberty qui nous mettait bien souvent aux commandes d’unités et rarement de héros, on incarne ici Kerrigan presque à chaque mission, où on pourra la faire évoluer avec de l’exp et des compétences supplémentaires. A la fin, ça sera ni plus ni moins qu’un tank à elle seule, capable de nettoyer les bases et de poutrer de grosses escouades. Un réel plaisir, surtout qu’il est possible de modifier les compétences à la volée, enlevant / remettant les points comme bon nous semble pour tout essayer. Un nouveauté appréciable donc, qui renforce le charisme de ce personnage qui n’a plus rien à prouver et qui est parmi mon top 3 des personnages féminins tout jeu confondus…

Mengskmark

sc2hots-03Cet add-on reprend donc la mécanique de Wings Of Liberty, à savoir une campagne très bien rythmée avec un peu moins de 30 missions entrecoupée d’écrans à la point & click où peut discuter avec les personnages et cliquer sur des objets pour en apprendre plus sur l’univers du jeu. C’est aussi là qu’on pourra améliorer les unités et notre chère Kerrigan. Si ça passait bien en 2010, ces écran statiques sont un peu dépassés en 2013, surtout qu’il y a moins d’intéractions possibles que sur Wings Of LIberty et que ces écrans sont moins nombreux. Un petit environnements en 3D vivant n’aurait donc pas été de trop… Techniquement on reste sur le même moteur, qui passe sur à peu près toutes les bécanes et qui poussé à fond reste agréable à l’oeil, sans pour autant coller une baffe. C’est donc joli, artistiquement au poil comme d’habitude avec des personnages détaillés et des unités et bâtiments réussis. Les missions sont très variées et il y en a certaines qui sortent vraiment du STR classique et sont extrêmement réussies, ce qui fait que les 20 missions de la campagne se dévorent d’une traite facilement. sc2hots-04Il y a aussi les missions d’évolutions, autre nouveauté, qui permettent d’essayer deux évolutions de certaines unités afin de choisir celle qui nous correspond le mieux. Une excellente idée qui évitera de regretter un choix qui paraissait bien dans l’idée mais qui à la pratique se révèle décevant. Au niveau des regrets, on notera que ce solo est plus linéaire que Wings Of Liberty, car il n’y a plus ces choix qui donnaient lieu à des missions différentes et que globalement, on a moins de choses à améliorer, sans oublier que les Protoss sont quasi absents de cet add-on, dommage… Autant d’indices qui laissent penser que le solo est prêt depuis longtemps, à l’image des cinématiques qui même si elles sont sublimes, restent un cran en dessous de celles de Diablo 3, sortit pourtant l’an passé…

La force du nombre

sc2hots-05On en a donc pour son argent, avec un contenu solo qui dure facile une quinzaine d’heures, qui peuvent être triplées si on cherche à obtenir des hauts fait. En dépit des quelques reproches que j’ai fait au jeu, j’ai tout de même passé un excellent moment dessus et je n’ai pas été déçu sur le scénario qui tient toutes ses promesses. Contrairement à Wings Of Liberty où j’avais fait l’impasse sur le multi, j’ai cette fois décidé de m’y mettre un peu pour voir ce qui justifiait autant cette attente. C’est donc à cause du multi joueurs qu’on a du patienter 3 longues années, et même si je ne suis pas forcément un client de ces modes, il faut reconnaître qu’ils permettent de booster substantiellement la durée de vie. C’est un peu comme Halo, il y a des tonnes de modes de jeu. sc2hots-06Blizzard ayant ouvert les portes à la communauté, il y a plein de variantes du jeu, des tower defense, des affrontements de héros et j’en passe, sans oublier les matchs classés « classiques » dans lesquels on se fait poutrer pour pas un rond, surtout quand on est une brelle comme moi en STR lol On pourra aussi se mettre contre l’IA, avec de nombreux de réglages pour satisfaire les nuls comme les roxors, jouer en équipe avec des postes contre une ou plusieurs IA avec alliances et trahisons possibles en pleine partie. Il est bon de noter que contrairement à Diablo 3, on peut cette fois jouer hors ligne et ce même au multi contre l’IA, ce qui est une bonne nouvelle et ce qui est en fait normal.

yesOn a donc du attendre 3 longues années, mais ce Heart Of The Swarm est donc ç la hauteur en livrant un solo long, varié, efficace et avec une histoire qui se savoure. Centré sur la classieuse Kerrigan, le jeu nous plonge à l’intérieur des Zergs pour un peu moins de 30 missions incroyables, même si on aurait aimé voir plus les Protoss, des missions à choix et surtout un système de jeu plus adapté aux attentes de 2013. Le multi est quasi irréprochable, ce qui on en doute pas continuera de faire de Starcraft 2 un des leaders du e-sport. Pour les fans de l’univers par contre, espérons que l’attente sera moins longue pour Legacy Of The Void…

J’ai aimé

+ Sarah Kerrigan, cette classe…

+ … aka je rase une base à moi toute seule

+ L’évolution du héros (exp, pouvoirs ect)

+ Campagne solo riche, longue et variée

+ Les unités évolutives

+ L’interface au poil

+ Cinématiques qui tuent

+ Multi archi complet

J’ai pas aimé

– Presque 3 ans d’attente…

– Protoss quasi absents

– Jim Raynor, cet amoureux transi

– Les écrans statiques entre chaque mission

– Solo assez linéaire (adieu les missions à choix)

– Bon la suite c’est pour quand ?

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 31 mars 2013, dans Tests, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :