[Tests] The Walking Dead : Saison 1 !

walking_deadTitre : The Walking Dead : Saison 1

Développeur : Telltale Games

Date de sortie : 2012

Le 21 Novembre dernier, Telltale sortait le dernier épisode de la saison 1 de The Walking Dead. Maintenant que la saison 1 est complète et que je l’ai terminé, il est donc temps de lui accorder un test en bonne et due forme et de rendre hommage à ce qui est assurément l’un des meilleurs jeux de l’année…

Comix Zone

walking_dead1-01Quand on lance le jeu, la première chose qui surprend c’est le style graphique du jeu, qui rappelle l’esprit comix. C’est indéniablement une réussite et ça contribue grandement à l’immersion. C’est pas une méga tarte non plus et les environnements par exemple sont assez basiques, mais visuellement le jeu est loin d’être repoussant, avec des personnages par exemple très réussis. L’autre chose qui choque dès le début, c’est que le jeu est en anglais, voix et sous titres. Un choix qui, malgré le succès du jeu, est toujours d’actualité et si une version boîte du jeu avec une vostfr est évoquée, elle n’est toujours pas sortie. Ca sera un frein pour beaucoup de joueurs, c’est certain, mais sur Pc des fans ont pris les choses en main dès l’épisode 1, avec une traduction rapide, de qualité et très simple à installer. walking_dead1-02Un grand merci à la TWD Trad Team donc, qui m’a permis de profiter pleinement du jeu. Car si l’anglais est compréhensible, le jeu propose des choix dans l’urgence et lourds en conséquences, mais j’y reviendrai plus bas, ce qui fait que comprendre bien ce qui se passe s’avère nécessaire pour apprécier pleinement l’expérience. En attendant la version boîte avec la vostfr, acheter le jeu sur Pc est donc le meilleur choix, avec en plus et comme toujours une version mieux optimisée et qui n’aliase pas, qui n’a pas de textures baveuses et qui ne rame pas.

C’est mon choix

walking_dead1-03On incarne donc Lee Everett, un personnage qui débute l’aventure dans une voiture de police qui le conduit droit en prison, suite à un meurtre passionnel. Un zombi et accident plus tard, notre prisonnier se retrouve libre, mais seul dans ce monde infestée de zombis, on ne sait pas trop pourquoi. Telltale a donc choisis de proposer une aventure inédite, et donc de ne pas céder à la facilité d’adapter les aventures de Rick Grimes, le héros du comix. Vu que les 3/4 de ces adaptations sont pourries, on se dit direct que le studio a fait le bon choix, tout en se méfiant un peu car Telltale n’est pas vraiment un gros studio réputé et a en plus sortit il y a peu des jeux à la qualité moyenne comme Jurrasic Park. Et pourtant, le studio livre ici, et n’ayons pas peur des mots, un jeu d’exception, que l’ont soit fan du comix ou pas. walkingdead3-015 épisodes assez différents, d’une durée moyenne de 3 heures, pour une durée de vie finale assez correcte et très intense. Un point & click assez basique où l’ont soit résoudre des petites énigmes, le tout ponctuée de cinématiques intéractives avec des dialogues, et aussi mais surtout des choix. C’est l’élément central du jeu, certains sont anodins, d’autres ont des conséquences immédiates, et il y a en plus des statistiques en fin d’épisodes comme Catherine, avec un comparatif avec les choix des autres joueurs.

Emotion Engine

walkingdead2-01Comme le comix, les personnages sont très travaillés et attachants, et vous pouvez avoir des relations plus ou moins bonnes selon les choix effectués. Durant les 5 épisodes vous ne croiserez que 2 personnages connus, Glenn et Hershell, le reste étant des inédits. On peut là encore saluer le travail de Telltale qui fournit là un travail d’écriture remarquable avec des personnages différents et convaincants. Perdre un survivant est donc parfois un déchirement, parfois un soulagement selon vos relations, et il sera toujours intéressant de débattre des choix effectué avec les autres joueurs, qui n’auront du coup pas le même parcours. walkingdead2-02Comme un numéro de magie, l’illusion d’avoir une histoire aussi maléable que celle d’Heavy Rain fonctionne, jusqu’à la fin où l’on se rend compte que les choix permettent de garder tel ou tel personnage en vie, mais les évènements restent globalement les mêmes, tout comme le final qui fera date dans le jeu vidéo, poignant, intense et tout ce que vous voulez. Sur ce coup le jeu de Quantic Dream se révèle bien plus profond avec des fins réellement différentes selon les choix du joueurs et des scènes qui ne se passent pas aux mêmes lieux et endroits, ce qu’on ne retrouve pas dans le jeu de Telltale.

yesDifficile donc de ne pas succomber à ce jeu vendu une vingtaine d’euros et surclassant presque tout ce qui est sortit cette année. Avec un style graphique réussi mais loin de coller une baffe et un gameplay assez basique, le jeu marque le joueurs grâce à ses personnages travaillés et attachants, qui subiront les conséquences des choix du joueur. Une aventure variée et prenante, très proche de l’expérience du comix et avec un final intense comme on aimerait en avoir plus souvent. Un jeu qui s’inscrit donc ni plus ni moins comme un indispensable de l’année, que vous aimiez le comix ou pas. Une saison 2 a été confirmée, et bordel vivement la suite !

J’ai aimé

+ Style graphique réussi

+ Une histoire longue, variée et prenante

+ Ambiance du comix respectée

+ Des personnages travaillées et attachants

+ Des choix qui tuent (au sens propre comme au figuré)

+ Vostfr sur Pc grâce à la TWD Trad Team

+ Sortie épisodique qui permet d’être accroc comme une série Tv…

J’ai pas aimé

-… mais qui oblige à attendre avec impatience l’épisode suivant.

– Full English intégral de base

– Gameplay basique

– Des choix qui n’influent pas vraiment sur le dénouement ni mêmes sur les évènements marquants de l’aventure

Ma Note : 8/10

Publicités

Publié le 25 décembre 2012, dans Tests, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :