[Tests] Halo 4 !

Titre : Halo 4

Développeur : 343 Industries

Date de sortie : 06/11/2012

Nouvel épisode de la grosse licence de la Xbox 360, et premier vrai opus développé par le nouveau studio en charge de la franchise, 343 Insdustries. Une pression de dingue pour le jeune studio qui a juste eut le temps de se faire la main sur le remake du 1 avant de s’attaquer au 4. Après un Reach qui m’a fortement déçu, est ce que ce Halo sera à la hauteur des attentes ? Réponse ici et maintenant !

Halo la Terre

Quelques années ont passé depuis la fin de Halo 3, et le Major est en cryostase. Réveillé par la belle Cortana, son IA et camarade de toujours, le MC devra vite reprendre du service et combattre ne nouvelle race, les Forerunners. Dès la sortie de l’appreil cryogénique, on constatera enfin qu’un Halo est agréable à regarder, et qu’il n’a plus à rougir face à la concurence. C’est beau, fluide et ce même quand ça explose de partout et ça fait plaisir. Un gros travail a été opéré sur les effets de lumière, très convaicants dans l’ensemble. Les premiers pas dans cette campagne sont aussi l’occasion de voir que pas grand chose n’a changé, on a toujours un bouclier qui se recharge tout seul et une barre de vie qui tombe en  2-3 balles une fois le bouclier neutralisé, ce qui veut dire qu’on ne peut pas foncer dans le tas tête baisée sous peine de se faire cueillir assez rapidement. Pour le reste tout est assez classique, on a des phases en intérieur où on dézingue tout ce qui se présente et des phases en extérieur, bien plus ouvertes avec des véhicules. C’est d’ailleurs ce que je reproche un peu au jeu et au studio, les situations présentées dans Halo 4, on les a vues et revues déjà dans les épisodes précédents, si bien qu’en arrivant à un endroit on peut prédire ce qui va arriver. Oh une grande plaine, je suis sûr qu’on va trouver un warthog et qu’on croisera des ghosts et des apparitions. Et 2 minutes plus tard, c’est ce qui se passe. Heureusement, arrivé au niveau 3, la nouvelle race débarque et offre un sérieux coup de frais au jeu, avec des monstres aux capacités inédites et à l’arsenal original. On constatera aussi que ces armes sont finalement assez proches de celles de l’UNSC, bien qu’ayant un peu plus de patate je trouve, comme le lance roquettes ou le shotgun qu’on a assez peu mais qui à chaque fois sont synonyme de jolis cartons.

C’est toujours meilleur à plusieurs

Si la campagne est assez classique, elle reste quand même assez efficace avec des situations certes prévisibles, mais aussi variées, si bien qu’on ne s’ennuie jamais. Malheureusement,  le tout est assez court, avec à peine 8 heures au compteur en jouant en mode Héroïque… Durant celle ci on appréciera aussi le ton plus sombre du scénario, avec des cinématiques qui envoie méchamment du steak. Plus centré sur le MC et Cortana, cet épisode est donc plus intimiste avec des séquences riches en émotion et très impressionnantes niveau mise en scène. On pourra en plus compter sur des musiques incroyables et une B.O globalement d’exception, avec des thèmes collants toujours parfaitement avec ce qui se passe à l’écran. Globalement j’ai donc bien plus apprécié le voyage que celui proposé par Reach, mais on est encore loin de l’extase. Une fois la campagne bouclée, on pourra s’essayer au mode Spartan Ops, des missions scénarisées sous forme de contenus épisodiques. Concrètement on a 5 épisodes de 5 missions, avec 1 épisode qui sort chaque semaine, le tout étant en plus totalement gratuit (enfin presque) et déjà présent sur le disque (ce qui évitera de se taper le téléchargement). Une initiative qu’on ne pourra que saluer tant c’est rare de nos jours, surtout qu’en plus les missions sont de qualité. Il faudra par contre être abonné Gold au Xbox Live et donc finalement payer un peu tout de même (tiens donc qu’est ce que je disais) pour en profiter, et ce même si vous voulez y jouer seul, ce qui est vraiment honteux et inadmissible, car c’est ni plus ni moins qu’un verrouillage d’une partie du jeu. Il faut aussi préciser qu’il est impossible d’accéder à ce mode si vous n’êtes pas connecté à internet… De la même façon durant la campagne vous trouverez des terminaux de données, et pour les consulter vous devrez là encore être abonné Gold, un comble pour un contenu qui se trouve dans le mode solo…

Call Of Duty

La grande force du jeu a toujours été ses modes multi joueurs, et cet opus ne fait pas exception à la règle. La campagne et le mode Spartan Ops peuvent déjà être joués jusqu’à 4 joueurs en coop, même si ça fait bizarre de se retrouver avec 4 Master Cief lol. Toujours au poil, on peut rejoindre / quitter une partie à la volée, et techniquement tout est toujours fluide et presque aussi joli qu’en solo. Hormis le coop, le jeu propose aussi tout un tas de modes de jeu pour que les joueurs se mettent joyeusement sur la gueule, du Deathmatch à la Capture de drapeau, en passant par le Mastodonte au Roi de la colline, et bien d’autres encore. Comme la plupart des jeux, monter en niveau vous octroiera des récompenses, nouvelles pièces d’armure, nouveaux emblème, nouveaux titres, histoire de pouvoir faire le kéké en ligne. Il sera surtout appréciable de pouvoir personnaliser entièrement son soldat et pas de se taper des modèles déjà tout fait, et faire un spartan avec des pièces déparaillées roses jaunes vertes bleues est possible. Essentiellement visuelles ces modifications s’accompagnent avec Halo 4 de quelques bonus en jeu, comme un rechargement plus rapide ou un sprint infini, de quoi déséquilibrer les joutes entre les vétérans et les noobs, et effriter au passage le principe du « skill only » si cher à mon Belzedar chéri, qui va du coup se prendre un bon vieux troll des familles : en fait Halo 4 s’inspire de Call Of Duty… LOL

Ce Halo 4 est donc un bon cru, avec un mode solo certes plus court et très classique, mais aussi plus centré sur les personnages, plus sombre et accompagné d’une bande son magistrale. On déplorera aussi que le mode Spartan Ops annoncé comme totalement gratuit ne le soit pas totalement, puisqu’il faudra s’acquitter d’un abonnement au Xbox Live Gold pour en profiter, même si vous voulez n’y jouer qu’en solo. Avec en plus son mode multi complet et ses modes jouables en coop jusqu’à 4, on peut dire que l’achat sera rentabilisé, et 343 Indstries signe là un essai gagnant. Espérons qu’il seront plus audacieux pour la suite…

J’ai aimé

+ Assez joli

+ Des cinématiques qui tuent

+ Le MC et Cortana

+ Bande son d’exception

+ Quelques passages sympa

+ Les Forerunners et leurs armes

+ Multi complet et efficace

+ Le mode Spartan Ops…

+ … qui est en plus gratos…

J’ai pas aimé

– … Quoi que. Il faut être abonné Xbox Live Gold pour jouer au Spartan Ops

– … même pour jouer seul…

– … et aussi pour lire les terminaux de la campagne.

– Campagne assez courte

– Archi classique, situations vues et revues dans les autre opus

Ma Note : 7/10

Publicités

Publié le 30 novembre 2012, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Halo qui s’inspire de COD. Ce qu’il ne faut pas lire des fois…

  1. Pingback: [Article] Récap des articles de 11/2012 ! « Drizzt Elf Noir : Come Into My Web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :