[Tests][Trophées] 84ème Platine : SSX !


Titre : 
SSX

Développeur : EA Sports

Date de sortie : 01/03/2012

Ca fait un bail que j’avais pas joué à un jeu de Snowboard, depuis la Playstation en fait, avec les mythiques Cool Boarders. Y’avait bien Amped à l’époque sur Xbox, mais ne possédant plus la machine j’avais du faire l’impasse. J’ai donc pris SSX via Gamoniac, et contre toute attente, ce fut une excellent surprise. Explications…

Le roi de la glisse

Après un petit didacticiel, nous voilà lâchés dans le jeu, avec la Team SSX composée de 9 personnages aux caractéristiques variées qu’il va falloir débloquer sur les 9 massifs du jeu, à savoir Les Rocheuses, L’Alaska, L’Antarctique, les Alpes, L’Himalaya, la Nouvelle Zélande, La Patagonie, l’Afrique et la Sibérie. Sur chaque massif, il y a plusieurs épreuves, des courses où il faudra arriver devant le rival de la team, Griff, et les tricks où il faudra faire le meilleur score possible. Il y a aussi les survies, sorte de boss ou il faudra arriver au bout de la pente malgré les divers dangers. A chaque fois un équipement sera indispensable pour espérer arriver en vie au bout de l’épreuve, l’armure pour éviter les arbres/ rochers, une lampe voir voir dans les grottes, mais aussi une bouteille d’oxygène pour les survies en très haute altitude et d’autres joyeusetés du genre. Un principe bien pensé qui permet de varier les plaisirs, et qui donne au mode solo un petit challenge. Une fois ce mode terminé vous pourrez refaire les massifs via le mode Exploration avec les autres persos (à monter en expérience pour débloquer du meilleur équipement). Il y a beaucoup plus d’épreuves et l’a IA est plus corsée, sans oublier les survies qui deviennent illimitées jusqu’à votre mort (si vous arriver en bas un hélicoptère vous ramène en haut et c’est repartit), autant dire qu’il y a de quoi faire. Le jeu est donc assez conséquent en solo, et niveau multi, là encore il y a de quoi faire…

Hey ça farte ?

En multi, le concept est assez original puisqu’il s’agit de disputer des épreuves limitées dans le temps. Comme au poker, on paye une mise de départ pour entrer dans la course / tricks ou survie et le but sera de se classer le mieux en vue de se positionner dans le meilleur des 5 paliers, afin de récupérer un gain proportionnel à notre performance. Bien entendu il y a plus ou moins de places dans les paliers, le rang Diamant étant réservé à quelques joueurs qui tripleront leur mise alors que le rang Bronze sera le rang le plus faible avec des gains légers et donc celui où il y a le plus de joueurs. Il faudra donc réaliser une bonne performance tout en oubliant pas de vérifier qu’à l’expiration de l’épreuve notre classement n’a pas bougé. Un concept bien pensé qui change des multi classiques, même si du coup on affronte pas directement les joueurs lors des épreuves. Pour les chasseurs de trophées par contre, le multi est un cauchemar, car quant un trophée vous demande de réaliser une épreuve sur chaque montagne du jeu, soit 28 (car il y a plusieurs montagnes par massif) et qu’on doit attendre qu’une épreuve soit disponible, c’est forcément un peu problématique. Sans parler de celui où il faudra jouer à une épreuve à 50 000 joueurs, ce qui est vraiment énorme surtout quant les 3/4 des épreuves ne durent que quelques heures… L’occasion pour pour moi de saluer mon partenaire et mentor, à savoir Astharoth-666 le roi de la bidouille et chanceux de première, qui avec ses combines m’a bien fait progresser, ce qui m’a permis de bien me classer et de récupérer un joli pactole en ligne, sans parler de l’épreuve à 50 000 joueurs qui est apparue comme par magie… Respect mec !

Des sensations pures

Mais avant tout, SSX est un jeu de snowboard qui offre d’excellentes sensations. Entre les sauts vertigineux et les combos de tricks de l’impossible, on peut dire que le sport extrême prend ici tout son sens. Les massifs sont en plus assez différents les uns des autres, ce qui évite la sensation de rider toujours au même endroit. Même si on est loin d’une grosse baffe, le jeu reste tout de même assez joli et l’impression de vitesse est très bonne. Il y a bien quelques bugs de collision et de textures qui font un peu tâche, mais le jeu reste assez solide techniquement. Finalement je n’ai que peu de choses à reprocher au jeu, car aussi étonnant que cela puisse paraître, le DLC du Mont Fuji est gratuit ! On pourra bien sûr déplorer le pass en ligne habituel chez EA, encore que la qualité du multi vaut les 10€. Le vrai problème est l’impossibilité de jouer en local, assez incompréhensible pour un tel jeu. Même en ligne on affronte les records des autres joueurs, mais pas les joueurs eux mêmes, et il n’y aura donc pas de poussées dans un ravin et autres petits coups amicaux, dommage…

SSX est donc un excellent jeu de snowboard que je conseille vivement. Assez beau, doté d’un mode solo conséquent et d’un multi solide et original, le jeu est donc une réussite en dépit de quelques bugs et l’absence d’un mode multi local. Pour un jeu pris vite fait via Gamoniac, on peut dire que c’est une excellente surprise, qui décroche du coup une place dans ma collection de jeux.

J’ai aimé

+ Les sensations

+ Les Tricks de malade

+ Le contenu solo très conséquent

+ Le mode en ligne bien pensé

+ Le Dlc gratuit (Mont Fuji)

+ Assez joli…

J’ai pas aimé

– … mais aussi quelques bugs.

– Pas de multi local

Ma Note : 7/10

Trophées de Drizzt_elf_noirPlatines de Drizzt_elf_noir


Publicités

Publié le 11 mai 2012, dans Tests, Trophées, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :