[Tests][Trophées] 83ème Platine : Prototype 2 !


Titre : 
Prototype 2

Développeur : Radical Entertainement

Date de sortie : 24/04/2012

Suite au bon Prototype, qui malgré des défauts flagrants n’en restait pas moins un bon jeu, Radical Entertainment revient avec Prototype 2, une suite ++ censée corriger les lacunes du premier. Si du travail a été accompli depuis le premier opus, on constate rapidement que les bonnes intentions des développeurs n’ont été que douces illusions pour la plupart. Voici donc mon verdict sanglant !

Chérie, ça va trancher !

Dans Prototype, le principe est simple, vous êtes un bourrin. Mais un vrai hein, du genre qui mange des tanks au petit déjeuner qui prend un hélicoptère de combat en dessert. Cette suite ne change pas cet état de fait, et c’est là le principal. Prototype 2 est donc, comme son prédécesseur, incroyablement fun et jouissif. Au commande de ce héros qui peut transformer son corps en arme et qui peut assimiler n’importe qui pour prendre son apparence, on partira en quête de réponses tout en charcutant ce qui se présentera. Griffes à la Wolwerine, épée à la Berserk, fouet à la Ivy, poings à la Juggernaut et j’en passe, on peut dire qu’on a le choix des armes. On appréciera en plus de pouvoir changer d’armes à la volée, afin de varier les plaisir. S’ajoute à cet arsenal tout un tas de pouvoirs comme la vitesse de déplacement et l’ampleur des sauts, qui vous transformeront vite en Néo de Matrix ou encore une espèce de furie qui fera jaillir des tentacules de votre corps, annihilant tout ce qui se trouve autour. De ce point de vue là, le jeu est une réussite incontestable, surtout que la progression est constante et permet au joueur de découvrir sans cesse de nouveaux « jouets », permettant de masquer l’aspect répétitif du titre, mais j’y reviendrai plus tard…

Sin City

Les développeurs avaient promis un scénario captivant, et de mon point de vue, ils ont réussi à  faire pire que celui du 1. On incarne donc le Sergeant James Heller, qui part en chasse de Alex Mercer (le héros du 1), car il le tient pour responsable du meurtre de sa femme et de sa fille par des infectés. Super… Pire, ce point est expédié dès l’intro du jeu où Mercer explique qu’il n’est pas fautif et où il transforme Heller en son semblable et le rallie à sa cause. Mercer se barre et laisse Heller comme ça, et l’aventure débute. Du grand n’importe quoi, et Heller partira ensuite en quête de réponses et découvrira en fait que Mercer est un méchant (tiens donc, mais alors pourquoi lui avoir filé des pouvoirs capable de lui nuire lol) et j’en passe. Le scénario de Prototype 2 est donc une belle merde, pourtant les développeurs ont travaillé la narration avec des cinématiques façon Sin City, c’est à dire en noir et blanc avec parfois quelques couleurs. C’est un effort, seulement sans vrai scénario derrière ça sert un peu à rien… Les quêtes annexes tenteront de rattraper le coup en offrant des flasbacks et autres points de vue pour étoffer l’intrigue, mais rien qui ne parvienne à faire réellement une différence…

Bis Repetita

Côté technique, c’est surement sur ce point que le jeu a le plus progressé, et même si on est loin de la baffe graphique, le jeu est quand même joli compte tenu de la surface de jeu immense. Adieu donc le clipping de fou, les ralentissements et les pauvres textures du premier, on a là un jeu de 2012 qui reste correct à regarder, et vu la gueule du premier, on peut dire que c’est un miracle. Par contre, tout comme Prototype, sa suite est vite répétitive avec des missions qui se ressemblent trop, idem pour les quêtes annexes. C’est pourtant pas compliqué d’avoir plus de 3 objectifs différents d’une mission à l’autre tout de même… Un mot aussi sur le côté infiltration, bien plus prononcé, enfin en théorie, car il sera bien plus rapide et efficace de foncer dans le tas et de charcuter tout le monde en assimilant les cibles plutôt que de cherche a vous infiltrer et à n’assimiler que les cibles désignées. On doit ce fait d’armes à la facilité déconcertante du jeu, dans le 1 le jeu proposait un réel challenge en difficile, car même en étant super bourrin, le nombre d’ennemis empêchait souvent le bourrinage excessif. Ici y’a toujours autant de monde, mais en plus ils font pas de dégâts, et pourtant j’ai joué en difficile direct. On roule littéralement sur les ennemis, pour tout dire je suis mort que 2 fois, et c’était au début quand j’étais à poil niveau pouvoirs…

Prototype 2 me donne finalement le même sentiment que le premier, à savoir un bon jeu incroyablement fun et jouissif, en dépit de lacunes évidentes. On a progressé niveau technique mais ça reste toujours aussi répétitif et inintéressant niveau histoire, et malgré tout, ça serait mentir que de dire que je ne me suis pas amusé. Si vous avez aimé le 1 vous aimerez le 2 c’est une certitude, si vous aimez le genre vous apprécierez sûrement incarner un tel bourrin et vous y trouverez votre compte, par contre si vous recherchez plus que du fun et uniquement du fun, passez votre chemin. A titre personnel, j’ai largement préféré Prototype 2 à Infamous 2, pourtant ce dernier est plus réussi à tout point de vue, allez comprendre…

J’ai aimé

+ Le héros tout puissant

+ Me faire un tank au petit dej’, une base en plat et un hélico en dessert

+ Les cinématiques façon Sin City

+ Le terrain de jeu gigantesque

J’ai pas aimé

– Aucun challenge, même en difficile

– C’est répétitif

– L’histoire

Ma Note : 7/10

Trophées de Drizzt_elf_noirPlatines de Drizzt_elf_noir


Publicités

Publié le 6 mai 2012, dans Tests, Trophées, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :