[Tests][Trophées] 76ème Platine : Saints Row The Third !

Titre : Saints Row The Third

Développeur : Volition

Date de sortie : 15/11/2011

Saints Row est devenu au fil des épisodes, une alternative réussie à GTA. J’avais à l’époque bien aimé le premier et j’avais dû faire l’impasse sur le second pour cause de calendrier infernal de fin d’année. Voici donc le 3ème opus, qui au lieu de continuer à faire du GTA-gangsta, part dans une autre direction. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le changement est radical…

The Matrix

Si le début du jeu est assez classique, à savoir un braquage, on comprend rapidement que Saints Row 3 n’a plus grand chose à voir avec l’ambiance gangsta-rap de la série. On créée toujours son héros de toute pièce à travers l’outil aux nombreuses possibilités, qui n’est pas sans rappeler ce que l’on trouve dans les jeux de rôle. Et après avoir créée son perso, là c’est partit. Pour ce 3ème jeu, Volition a décidé de partir dans une ambiance série Z, assumée à fond, et de céder au plaisir de la caricature. Chaque personnage, chaque mission, chaque cinématique est l’occasion pour le joueur de se marrer, surtout que le jeu bénéficie d’une écriture correcte avec moult vannes. De plus les missions principales sont pour la plupart très réussies, avec des missions qui sortent leur épingles du jeu, comme la mission dans un palais SM avec des charrettes tirées par des mecs bâillonnés et avec une selle ou encore cette mission dans l’univers du chef des Deckers, dans une dimension parallèle. Un mot enfin sur les personnages du jeu, complètement clichés et barrés, comme ce mac qui parle comme les Daft Punk avec un écho de fou, ce général du STAG qui ressemble à mort au méchant d’Avatar ou encore  Loren le belge et son français de comptoir. Le jeu est par contre assez court, car même en faisant toutes les missions, la durée de vie ne dépassera pas les 35 heures.

Lord Of War

L’autre gros point fort de Saints Row The Third, c’est son arsenal. Pas seulement les armes, mais aussi les véhicules, on a rarement vu ça dans un GTA like (à part peut être Just Cause 2). Ajoutez à ça un système de compétences à acheter avec du fric qui vous rendront invincible à la fin, et vous comprendrez aisément que dans ce jeu, vous serez le King. Cela donne lieu à de véritables massacres, que ça soit dans les missions ou juste comme ça dans les rues de la ville, et même quand le Stag débarque en ville avec son arsenal High Tec et vous contraint à fuir, le jeu vous donne l’occasion de récupérer leurs armes et de piloter leurs véhicules la mission d’après, donnant au joueur un sentiment de puissance que j’ai rarement ressenti, surtout dans de telles proportions. Ce qui veut dire que forcément, en plus d’être assez court, le jeu est vraiment facile et on ne mourra presque jamais. On pourra en plus de ça faire du tuning comme le Johnny Boy moyen, avec une fois encore des possibilités de customisation assez nombreuses et impressionnantes. Même chose pour le gang a proprement parlé avec un choix pléthorique de styles et de costumes pour mettre vos associés à vos couleurs.

Le vilain petit canard

Pour parler de ce qui fâche, ça passera surtout par le côté technique. Il faut avouer que le jeu n’est pas très beau, on est limite devant un GTA IV sortit en 2008 et encore… Le jeu se paye le luxe, en plus de nécessiter une installation de 4Go, de ramer de temps à autre et de souffrir par dessus le marché d’un clipping assez prononcé, surtout en plein vol. Pour un jeu qui sort en 2011 ça ne le fait pas trop, surtout après un certain Just Cause 2 impeccable du point de vue technique et bien plus grand en terme de surface de jeu. Pour les chasseurs de trophées, je ne peux passer sous silence cette mise à jour 1.2 qui m’a fait perdre 15 heures de jeu, puisque cette dernière fout la merde dans les stats et empêche ainsi le déblocage de bon nombre de trophées lié au nombre de kills / défis ect. Obligé d’effacer mes sauvegardes, de désinstaller le jeu et de tout recommencer à zéro, le tout en jouant offline pour empêcher la mise à jour…

Pour conclure j’ai passé un très bon moment sur le jeu, qui en plus de proposer une trame sympa et dépaysante, reste ultra fun à jouer. Avec son univers barré et provocateur, son arsenal varié et ses nombreuses possibilités de personnalisation, Saints Row The Third reste une valeur sûre du Gta like, et même s’il n’est pas parfait (surtout du côté technique) ça ne m’empêchera pas de vous le conseiller vivement… Si vous aimez le genre et les univers barrés foncez, vous ne le regretterez pas !

J’ai aimé

+ Le côté what the fuck

+ Des missions bien pensées

+ L’humour

+ L’arsenal

+ La personnalisation des héros / planques / véhicules

J’ai pas aimé

– C’est pas beau ni fluide

– Assez court

– Perdre 15 heures de jeu à cause d’une mise à jour

Ma Note : 7/10

Trophées de Drizzt_elf_noirPlatines de Drizzt_elf_noir

Publicités

Publié le 9 mars 2012, dans Tests, Trophées, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Félicitations pour ce platine. J’avoue que j’ai un mal de chien à me plonger dans ce jeu. Un peu trop wtf à mon goût et plutôt mal foutu. Mais, je ne désespère pas de m’y remettre un jour.

  1. Pingback: [Previously On] Previously On 2012 Semaine #25 ! « Drizzt Elf Noir : Come Into My Web

  2. Pingback: [Tests] Récapitulatif des Tests de Janvier à Septembre 2012 ! « Drizzt Elf Noir : Come Into My Web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :