[Trophées] 71ème Platine : Shadow Of The Damned !

Prêté par l’ami Kawa, Shadow Of The Damned est un titre que j’ai toujours voulu essayer mais que je n’ai pu faire, faute de temps. La fin d’année étant plus calme, il est temps pour moi de faire tous ces jeux passés entre les mailles du filet à cause du calendrier infernal de 2011. Enfin bref, Shadow Of The Damned donc, est un beat them all, développé par Grasshopper Manufacture Inc, un studio qui a regroupé pour ce jeu les célèbres Mikami, Suda 51 et Yamaoka. Concernant le gameplay, il y a pas mal de bonnes idées, même si on reste dans le beat them all classique. On a par contre un arsenal assez peu fourni mais très efficace, et le jeu n’est pas trop répétitif car assez court, ponctué par des phases de gameplay comme les seuls les Japs savent le faire (The Big Boner ! ). Mention spéciale au deux chapitres de l’acte 4 qui arrivent sans prévenir et changent le gameplay du tout au tout, une vraie réussite. Techniquement c’est L’Unreal Engine assez bien exploité, même si le chargement des textures en différé agace toujours autant. Sur l’ambiance et l’histoire, on est dans de la bonne série Z avec un héros badass, qui mélange espagnol et anglais, en quête de sa bien aimée, une jolie bimbo blonde. Tous les ingrédients sont là et chaque cinématique est une occasion pour enfoncer le clou. Ca ne plaira certes pas à tout le monde, mais moi ça m’a bien plu. Un mot enfin sur le touche Suda, avec tout un tas de bizarreries assez marrantes, l’occasion de se demander une fois de plus si cet homme est sain d’esprit lol. Enfin concernant la bande son assez orienté hispanique de Yamaoka, c’est une réussite sans pour autant marquer les esprits comme ce fut le cas avec ses précédentes productions. Pour les trophées, les 3/4 tombent en progressant dans l’histoire, et le reste concernent un nombre d’ennemis à tuer de telle ou tell façon, rien de bien compliqué donc. Par contre il faudra faire le jeu 3 fois car les trophées de difficulté ne sont pas cumulables, et on ne peut pas passer les longues cinématiques une fois le jeu fini, merci les gars…

J’ai aimé : 

+ L’ambiance série Z + bizarreries à la Suda 51 = WIN !

+ Gameplay classique avec de bonnes idées

+ Le chapitre 4-1, Feel The Big Boner !

+ Les chapitres 4-2 et 4-4, surprenants et bien réalisés

Je n’ai pas aimé : 

– Le chargement des textures

– IA lamentable, jeu trés facile

– Assez court

– Les trophées de difficulté ne se cumulent pas

Prochain jeu : Deus Ex Human Revolution !

Publicités

Publié le 22 décembre 2011, dans Trophées, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :